À quoi rêvent les années 90 ?

Commissaire : Jean-Charles Masséra

Catalogue rassemblant les trois expositions de 17 janvier 1998 au 30 janvier 1999

Y a-t-il une vie après l’adolescence ?
avec Christelle Leureux, Gérald, Rebecca Bournigault, Sadie Benning, Sandy Amério.

Identité gloire et beauté
avec Barthélémy Toguo, Madjida Khattari, Martin Lechevallier, Matthieu Laurette, Pierre Faure, Sandy Amério.

Le résident, l’usager et le client : rêves d’attitudes
avec Laurent Montaron , Pierre Faure, Valérie Jouve.

Autour de quel imaginaire se construisent les années 90 ?

De ces questions qui hantent la fin de la décennie, certaines semblent aujourd’hui constituer un véritable enjeu, tant sur le plan esthétique que sur le plan politique et social : si les modes de représentation et d’inscription symboliques traditionnels ne sont plus opérants pour la génération née dans les années 70, comment penser d’autres modes d’inscription symbolique, d’autres formes de représentation ?

Comment se représenter ici et maintenant ? Comment et où se projeter ? Comment faire avec ?

À défaut de répondre à ces questions, les propositions des douze artistes invités dans l’Espace Mira Phalaina semblent plus ou moins directement les poser. L’exposition conçue comme un ensemble de trois chapitres d’une histoire en train de s’écrire... soit une exposition de démarches émergentes, un ensemble de propositions en cours, qui sont travaillées par certaines mutations de la société contemporaine.

À quoi rêvent les années 90 ?

Éditions Maison Populaire de Montreuil, centre d’art moderne Mira Phalaina, 1998. 8 €

Partager

Haut de page