Concert

Aldona, Noun Yaré, Seheno & Rayess Bek

mardi 20 novembre 2007 dès 19 h 30

Coups de Pousse
Dans le cadre du festival Villes des musiques du monde, le Pôle ressources Musiques et danses du monde présente, en concert à la Maroquinerie, quatre artistes des musiques du monde cooptés et sélectionnés par les acteurs du réseau Baicila.

JPEG - 46.3 ko
Coup de pousse
Aldona, Noun Yaré, Seheno & Rayess Bek

Aldona - Chanteuse, musi­cienne et comé­dienne polo­naise, Aldona, avec sa voix envoû­tante, trans­forme son public en brin d’herbe ondu­lant sur les plai­nes slaves. À la fois tendre et trash, poète et punk, réser­vée et déjan­tée, Aldona nous entraîne vers des uni­vers inso­li­tes.


Noun Yaré - Natif des mon­ta­gnes du pays Bamoun à l’ouest du Cameroun, Noun Yaré s’initie aux musi­ques tra­di­tion­nel­les tout en s’impré­gnant d’influen­ces musi­ca­les venues d’ailleurs (bossa nova, makossa, samba...). Noun réa­lise une fusion toute en finesse entre les chants Bamoun (Cameroun) et les sono­ri­tés clas­si­ques, en gar­dant l’axe d’une créa­tion ori­gi­nale.


Seheno - Accompagnée d’un gui­ta­riste et joueur de kabosy (gui­tare tra­di­tion­nelle mal­ga­che), évoluant aux côtés de deux per­cus­sion­nis­tes indiens, le tout rehaussé d’une basse aux cou­leurs chau­des, Seheno fait oscil­ler son chant entre la dou­ceur d’un mur­mure et la puis­sance d’un cri pour nous confier les voya­ges inté­rieurs et les inter­ro­ga­tions d’une citoyenne de la Terre...


Rayess Bek - Wael, auteur, com­po­si­teur et inter­prète libano-fran­çais, s’est révélé comme le repré­sen­tant majeur du rap et du slam au Proche-Orient. Son uni­vers Hip-Hop, de plus en plus teinté de slam, fait se ren­contrer mots arabes et fran­çais, beats orien­taux et ins­tru­ments tra­di­tion­nels comme le oud.

Informations

À La Maroquinerie
23, rue Boyer 75020 Paris
M° Gambetta

Tarif unique : 10 €
Réservation : 01 42 87 08 68

Partager

Haut de page