Brunch numérique

ANNULÉ - Le déchet de quelqu’un est le trésor de l’autre

samedi 18 février 2012 à 11 h 30

avec Benjamin Gaulon, artiste

Le concept de « planned obsolescence » (désuétude calculée développée dans les années 30 aux États-Unis) a amené des comportements de consommation qui génèrent toujours plus de déchets. L’industrie de l’électronique et de l’informatique ont des cycles de consommation de plus en plus courts (les téléphones portables en sont un bon exemple).

Cependant ces déchets, le rebut de cette consommation, peuvent devenir la source d’un recyclage créatif. Les nouveaux réalistes (Guy Debord, Jean Tinguely, César, Arman, entre autres) avec le concept de détournement ont établi les bases d’un recyclage militant, qui sont pour Benjamin Gaulon une référence forte face au mode de consommation actuel.

JPEG - 32.2 ko
ReFunct Media - ©© Benjamin Gaulon

Bio

« La question du recyclage est au coeur du travail de Benjamin Gaulon. Qu’il s’agisse de donner une seconde vie à des fichiers numériques dont on n’a plus que faire ou de quincaillerie informatique réagencée. “Le déchet de quelqu’un est le trésor d’un autre”, estime-t-il, sorte de vide grenier en ligne qui permet de mettre à disposition ses fichiers au rebut, “un peu comme un objet abandonné dans une rue qui devient un bien public”.

Graphiste, il se forme à l’électronique et à la programmation pour pouvoir maîtriser ses propres outils. Car, “utiliser un logiciel, c’est vivre le rêve de quelqu’un d’autre” selon la formule de l’un de ses professeurs. Ce fan de hip hop et de jeu vidéo se met à démonter et bricoler des consoles de jeu obsolètes, faisant d’une expression solitaire une expérience collective. »
Techno : recyclage à l’œuvre par Marie Lechner, Libération

 En savoir plus sur Benjamin Gaulon

Informations

Entrée libre
Brunch participatif : Amenez vos spécialités !

Brunch numérique suivi à 13 h 30 par un atelier ouvert DIY Light Graffiti

Dans le cadre du projet ¿ Ce qui fait ville... ! soutenu par la Région Ile-de-France et en collaboration avec Muchomedia, structure de développement d’interfaces dédiées à la création.

Partager

Haut de page