Plutôt que rien : démontages

Case vide

samedi 12 mars 2011

samedi 12 mars : case vide

Samedi 12 mars est un jour « case vide », la case vide étant symboliquement garante du mouvement de l’ensemble, comme dans les puzzles coulissants dont on recompose le motif grâce à un carré manquant. C’est également un appel d’air qui permet au processus en « flux tendu » de se détendre.

Il n’y a rien dans l’espace que les murs, les néons allumés, la documentation et la webcam.

Partager

Haut de page