Arts numériques

Compagnie Ortema

saison 2004-2005

Je suis de ceux-là qui ne se réveillent que pour continuer à rêver
scénario chorégraphique à l’état brut

Accueillie pour la saison au sein de la Maison populaire, la compagnie Ortema y développe scénario chorégraphique à l’état brut.

Cette performance présente deux individus qui se cherchent l’un à travers l’autre. Si la rencontre est évidente, elle reste glissante évoluant ainsi à travers des obstacles, qu’ils s’agissent d’objets physiques ou de perturbations internes. Ce duo propose quatre situations, de l’abstraction photographique à la réalité charnelle, pour incarner deux êtres faillibles, vulnérables qui existent ensemble.

L’ambiance sonore, parfois obsessionnelle, donne à voir le trouble de l’être. De Godspeed you black emperor ! à Autechre, d’accoustiques à électroniques, les sons dessinent un paysage sensible.

« Troublée par une absence de fin, une noire hésitation provoque l’érosion des obstacles.
Climat glissant.
Froideur de l’Ecosse. »

Informations

Conception : Marion Faure/ Dorothée Lamy
Montage son : Oawl
Montage photos : Kalou
Dessins : Bertrand B.
Lumiéres : Denis D.

Cette création sera présentée à nos publics les mercredi 29 juin et jeudi 30 juin 2005 à 21 h

Partager

Haut de page