Écrans sociaux

Comuna en construcción

mercredi 12 janvier 2011 à 20 h 45

Film documentaire >Comuna en construcción de Dario Azzellini & Oliver Ressler
(Venezuela, 2010, 94 mn)
première française

présenté par Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós de l’association Le peuple qui manque
En présence de Mathieu Comment, consultant en développement territorial, Réseau Aldea

« Nous allons décider ce que nous voulons. Nous sommes ceux qui savons quels sont les besoins de notre communauté. »
Serait-il possible d’unir Etat et autonomie ? Des porte-parole de communautés rurales et de Caracas mettent en perspective des processus ouverts d’autogouvernement local au Venezuela : avec plus de 30 000 conseils communaux, les habitants du Venezuela décident de manière collective en assemblées de nombreuses affaires de leurs communautés. Plusieurs conseils communaux peuvent s’unir et construire une commune. Ces conseils se construisent depuis le bas, parallèlement aux institutions existantes et cherchent à dépasser l’Etat existant à travers l’autogouvernement.

Oliver Ressler, artiste et commissaire d’exposition, vit et travaille à Vienne, Autriche. Son travail, composé d’installations dans l’espace public et de vidéos, interroge le capitalisme global, les formes de résistances, les alternatives sociales, le racisme, la génétique. Il a participé à plus de 150 expositions, dont la biennale de Prague (2005), de Séville (2006), Moscou (2007) et de Taipei (2008), Biennale de Lyon (2009), Meta Biennale de Bucarest (2010), Alexandria Contemporary Arts Forum, Egypte(2010). A la biennale 2008 de Taipei (Taiwan), il était également commissaire d’une exposition sur le mouvement altermondialiste. Ses films ont été présentés dans de nombreux festivals de films, événements politiques, cinémas et parfois aussi à la télévision. En 2002, sa vidéo « This is what democracy looks like ! » gagnait le 1er prix de l’International Media Art Award of the ZKM.

Dario Azzellini, docteur en sciences politiques, chercheur et professeur à l’Institut de Sociologie de l’Université Johannes Kepler à Lin (Autriche) et documentariste. Dario Azzellini travaille sur les processus de transformation sociale, démocratie participative et auto-gestion ouvrière. Il a publié récemment “Le business de la guerre. Nouveaux mercenaires et terrorisme d’Etat.” (Monte Àvila, Venezuela, 2009) et “Partizipation, Arbeiterkontrolleund die Commune“ (VSA, Alemania, 2010). Il est le co-éditeur de l’"International Encyclopedia of Revolution and Protest. 1500 to the Present".

Une programmation conçue par Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós.

Cette séance s’inscrit dans le prolongement de la manifestation Que faire  ? Art, film, politique (11-19 décembre 2010), organisée par le peuple qui manque et qui, sous forme de symposium critique et de projections, proposait de revenir sur le renouveau des stratégies critiques et reconfigurations actuelles des liens entre art & politique au sein de l’art contemporain, du cinéma et de la vidéo contemporaine.

Informations

Une collaboration entre la Maison populaire, le cinéma Le Méliès et l’association Le Peuple qui manque

Au cinéma Georges Méliès
Centre commercial
M° Croix-de-Chavaux (ligne 9)
93100 Montreuil

Les séances ont lieu à 20 heures 30. Pour des raisons relatives à la disponibilité du film, vérifier qu’elles ont bien lieu, ainsi que l’horaire qui peut varier selon la durée de la projection, auprès du cinéma Le Méliès 01 48 58 90 13, ou de la Maison populaire de Montreuil 01 42 87 08 68.

Tarifs :
Tarif plein : 6, 50 €
Tarif réduit : 5 €
(Montreuillois, - de 18 ans, + de 60 ans, étudiants, adhérents de Renc’Art au Méliès)
Tarif carte de 10 places : 46 € (non nominative, valable 1 an)
Tarif préférentiel : 4 € (chômeurs, RSA, familles nombreuses)

Partager

Haut de page