Sun In Your Head

Désaccords

Vendredi 18 novembre 2005 à 20 h 30

Les expérimentations cinématographiques se sont souvent attachées à une exploration sonore, en proposant parfois un décalage et une confrontation entre le son et l’image. Le son se détache alors d’une fonction d’accompagnement à laquelle il est souvent assigné pour se confronter à l’image, d’égal à égal.

Notre point de vue est que ce désaccord nourrit un état d’éveil, tant du son et de l’image, que chez le spectateur. Les films de Vivian Ostrovsky développent cette hétérogénéité de la bande sonore, souvent de manière humoristique et Emmanuel Dufour propose dans Blanche Neige une réelle collision entre les deux éléments. La vidéo de Cory Arcangel, jeune artiste new-yorkais, s’inspire de la pratique populaire du mash-up, qui consiste à jouer simultanément des morceaux de musique populaire, et propose un mixage inopiné des Beach Boys et des Geto Boys.

Charlemagne Palestine propose au spectateur l’expérience à la fois subjective et physique de performances vidéographiques dans lesquelles il confronte simultanément sa voix, son corps, la caméra et l’action réalisée. Enfin, Guy Sherwin joue des spécificités techniques du cinéma en passant l’image du film dans le lecteur optique destiné à la bande sonore.

invité : Vivian Ostrovsky

« Mes films sont nomades et non narratifs, sortes de journal filmé (souvent en voyage) en Super 8 sans commentaire ni chronologie. Ce sont des collages où les images, encore muettes, sont montées sur un principe d’association de thèmes, de teintes, et d’idées. La bande son est composée après-coup avec des éléments pris dans d’autres situations, sur le vif, à la radio ou dans le fond discographique d’ici et d’ailleurs : musiques, bruits, effets sonores, parfois un peu de texte. Le son donne leur rythme et leur ton aux images. Ce travail aboutit à une bande-son non illustrative »
Vivian Ostrovsky

Guy Sherwin, Musical Stairs, 1977, 10 ’,
projection 16mm

Cory Arcangel / Beige, Beach Boys / Geto Boys, 2004 4’13 ’
vidéoprojection

Vivian Ostrovsky, Copacabana Beach, 1982, 10’
projection 16mm

Vivian Ostrovsky, USSA, 1985 12’
projection 16mm

Charlemagne Palestine, Four Motion Studies, 1974 13’24’’
vidéoprojection

Emmanuel Dufour, Blanche Neige, 2005 3’29’’,
vidéoprojection

Informations

Entrée libre

Partager

Haut de page