Écran philosophique

Deuil et travail du deuil : de la tristesse à la joie

mercredi 16 novembre 2005 à 20 h 30

par Jean-Pierre Zarader, agrégé de philosophie. Auteur, entre autres, de Philosophie et cinéma (éd. Ellipses, 1997) et de Philippe de Broca, cinéaste de l’apparence, in Philippe de Broca (éd. Henri Veyrier, 1990).

film
Le Bois de bouleaux , d’Andrzej Wajda - (film polonais -1970 - 1 h 39 mn - VO STF)

Le bois de bouleaux donne à voir le travail du deuil. Ce film d’Andrzej Wajda (inspiré d’une nouvelle de Jaroslaw Iwaszkiewicz) retrace le double cheminement accompli par deux frères : celui qui va de la vie à la mort, bien sûr, puisque le jeune Stanislas est venu mourir dans cette campagne polonaise, mais surtout celui qui mène de la mort à la vie : de l’attachement mortifère au passé à l’acceptation joyeuse du présent. Ou comment retrouver ce « grand, ce saint oui » dont parlait Nietzsche.

Jean-Pierre Zarader

Informations

Au cinéma Georges-Méliès
Centre commercial de la Croix-de-Chavaux
93100 Montreuil

Partager

Haut de page