Plutôt que rien : démontages

Dominique Blais

mercredi 16 mars 2011

Disjonctions binaires
borne d’accueil, lampe, MacBook Pro, interface DMX, patch MAX/MSP

Montage : de 10 h à 13 h
Activation : de 19 h 30 à 20 h
Démontage : de 20 h à 21 h

Dominique Blais s’installe sur une table invisible pour la webcam. Son ordinateur est relié à un boitier DMX lui-même connecté à la lampe posée sur la banque d’accueil. Entre 13h30 et 19h30, l’artiste actionne un programme informatique réalisé sous Max MSP qui enregistre un 1 chaque fois qu’une personne pénètre dans la Maison Populaire, éteignant une fraction de seconde la lampe de l’accueil, et une suite de 0 tant qu’il n’y a personne, maintenant la lampe allumée comme à l’habitude. Une séquence est ainsi créée au fil du jour (plus de 300 entrées), dont les données sont emmagasinées par le programme pour être rejouée à 19h30, heure du vernissage/démontage, à vitesse x10. Durant 36 minutes, une séquence abstraite restitue de manière fantômatique les mouvements des visiteurs de la journée.

Portfolio

Disjonctions binaires
Disjonctions binaires

Partager

Haut de page