Arts numériques

Du calme, ce n’était qu’un rêve...

Vendredi 5 novembre 2004 à 19 h

Rencontre avec Jean-Lambert Wild et Jean-Luc Therminarias

Cette soirée sera l’occasion de découvrir la proposition faite à chacun, par Jean Lambert-Wild (poète et metteur en scène), Jean-Luc Therminarias (musicien) et Bénédicte Debilly (comédienne) pour s’inscrire dans un processus de création sonore et poétique collective.

Cette résidence, Du calme, ce n’était qu’un rêve..., souhaite interroger nos rapports au son et à la voix ; se questionner sur la musique, la parole, le specacle vivant et l’écriture. Une occasion de réfléchir ensemble à ce qui pourrait être au-delà de la « frontière » entre forme opératique (spacialisation sonore numérique) et forme théâtrale (spacialisation sonore corporelle).

JPEG - 39.9 ko
Le mur, performance de Jean-Lambert Wild

Informations

entrée libre

Partager

Haut de page