Émilie Brout et Maxime Marion

Tempo


Salon numérique du 1er décembre au 20 décembre 2008

Emilie Brout a étudié à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy, où elle a débuté un travail portant sur les réseaux et les interactions sociales, exploitant les traces collectives par le biais de dispositifs relationnels basés sur la vidéo ou la typographie. Plus particulièrement tournée vers les dispositifs numériques et relationnels, elle intègre alors le cycle supérieur de Recherche, Création & Innovation en tant que chercheuse, sous la direction de Jean-Louis Boissier, à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2007.

Maxime Marion interroge principalement les problématiques liées aux nouveaux médias : relations entre générativité et sémiologie, design de l’interactivité, cinéma algorithmique, identité et hacking social, stratégies virales sur Internet.
Plus particulièrement intéressé par les médias localiséset les bouleversements sociaux engendrés par Internet, il a également rejoint en tant que chercheur le cycle de Recherche, Création & Innovation à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

 En savoir plus sur le Salon numérique

Partager

Haut de page