Arts numériques

Fiction (fictions)

Du 14 juin au 26 juin 2004

vernissage le 14 juin dès 18 h

un roman interactif et génératif
par Jean-Pierre Balpe, Julien Clauss, Régine Dupire, Laurence Pétri, Stéphane Pruvost et Samuel Szonieckyt

« Utiliser au maximum les possibilités qu’offre le numérique à la littérature par l’approche du récit face aux écritures collectives, à l’interactivité, à la générativité... Au travers d’une création effective, il s’agit de découvrir les possibilités d’une forme et d’un médium aujourd’hui de plus en plus utilisé mais toujours à enrichir et explorer... »
Telle fût la proposition de Jean-Pierre Balpe aux adhérents de la Maison populaire inscrits au sein de l’atelier qu’il a co-animé tout au long de l’année avec Stéphane Pruvost.

Aujourd’hui, ce collectif de six personnes nous proposent l’installation FICTION (fictions) et nous invite à plonger en immersion dans le monde d’habitants de Montreuil partant à la découverte de leur territoire et amené à participer à des aventures étranges.
Ce roman interactif et génératif propose à chaque « lecteur » de tracer son propre récit, là où la lecture se confronte en permanence à l’inédit.. Vous pouvez dès aujourd’hui en entamer la lecture via le site Fiction (fictions).

JPEG - 41.4 ko
Fiction (fictions)
Interface

Qui sont-ils ?

Jean-Pierre Balpe
Directeur du département Hypermédia de l’université Paris VIII, des laboratoires Paragraphe, CIREN et CITU, il est également secrétaire général de la revue Action poétique. Chercheur, théoricien de la littérature informatique, auteur de divers ouvrages scientifiques et techniques, écrivain, après avoir très longtemps écrit des poèmes et nouvelles publiés dans diverses revues, il s’intéresse dès 1975 aux possibilités que l’informatique offre à l’écriture littéraire. En 1981, il est un des cofondateurs de l’ALAMO (Atelier de littérature assistée par la mathématique et les ordinateurs) et, à ce titre, conseiller auprès de la BPI (Bibliothèque publique d’information) pour les expositions Les Immatériaux et Mémoires du futur. En 1985, il conçoit pour l’INA (Institut national de l’audiovisuel) et France Télécom le premier scénario de télévision interactive, diffusé alors par Canal +. Depuis 1989, il réalise des logiciels d’écriture, notamment Un roman inachevé (MILIA, MIM de Montréal, 1995,), Romans (Roman) (exposition Artifices, 1996), Trois Mythologies et un poète aveugle (IRCAM, 1997, spectacle interactif et génératif), Trajectoires (lab@rt, 2000, roman numérique en ligne) ou encore MeTapolis (installation au MARCO de Monterrey [Mexique], 2003, avec Jacopo Baboni-Schilingi, musique, et Miguel Chevalier, scénographie interactive).

Stéphane Pruvost
Tout d’abord photographe, il se consacre dès 1996 aux nouveaux média. Webdesigner depuis 1999, Irim, aniwa.com, EFE TV, il met aujourd’hui ses connaissances et expériences au service de la recherche artistique en créant le site base-art.com et en participant au développement informatique de diverses créations.

Informations

entrée libre
10 h-18 h (sauf samedis et dimanches)

Partager

Haut de page