Écran philosophique

Fury

Vendredi 18 mars 2005 à 20 h 30

par Thierry Vigier, professeur de philosophie à Bourges

Fury , de Fritz Lang (USA -1936 - 1h 35min)

Fritz Lang nous dresse un portrait humain d’une Amérique impulsive, vindicative et repentante mélant politiques, intérêts de partis, populace, indignation et vengeance personnelle. Confrontant une ville entière face à son mensonge au tribunal à l’impitoyabilité d’un homme prêt à se venger par tout les moyens, le cinéaste nous invite aussi à une réflexion sur la justice et la façon dont chacun d’entre nous la perçoit. Le jeu des acteurs est de plus incroyable.

"Fury" de Fritz Lang est un de ces classiques hollywoodiens faisant paraître les fictions cinématographiques actuelles comme bien pâles. L’histoire est simple : Le héros (Spencer Tracy) vit le parfait amour avec sa fiancée. Il est obligé de la quitter pour aller dans une autre ville aider ses frères venant de monter un garage. Le garage prospérant, il décide de revoir sa fiancée quelques temps aprés et lui donne rendez-vous dans un restaurant à mi-chemin. En chemin, il est arrêté et gardé à vue par la police d’une petite ville de l’amérique trés profonde, le soupçonnant, à cause de cacahuétes trouvées dans sa poches, d’être l’un des kidnappeurs d’une jeune fille de la région. Dans la petite ville, la rumeur de l’arrestation d’un des kidnappeurs devient vite une certitude et les mécontents se regroupent un soir en nombre devant la prison, attaquent le shérif et ses hommes, et incendient la prison avec son prisonnier. S’évadant miraculeusement, le héros rejoint ses fréres et leur demande de l’aider à se venger de la ville entière ayant tenté de l’assassiner. Un procés a lieu en effet où vingt deux personnes inculpées par le procureur nommé par l’état a lieu. Mais une tentative d’assassinat vaut-elle la mort d’une vingtaine de personnes ? Une vengeance ne change t-elle pas un homme au point d’en faire un criminel ?

Informations

Au cinéma Georges-Méliès
Centre commercial de la Croix-de-Chavaux
93100 Montreuil

Partager

Haut de page