Concert

Gaspard LaNuit & Fantazio Gang

vendredi 17 décembre 2010 à 20 h 30

Concert phénoménal en perspective ! En avant-première de la création en cours de son nouveau répertoire, Gaspard LaNuit précedera Fantazio Gang sur la scène.

Gaspard LaNuit, Avant première en trio / musique chanson rock
(Première partie)

Chanteur au style bien corsé, plusieurs albums en poche, arrangés avec Fred Pallem et la fine fleur de l’improvisation. Une belle énergie sur scène et le goût de la rencontre. 

« Assumant le virage pop/rock entamé avec le précédent album, Gaspard LaNuit nous offre sa mélancolie et son humour grinçant, sa verve et son énergie, renforcés d’une écriture précise, subtile et sans concessions. Le sourire en coin, ses textes racontent la femme, la fuite du temps, le sexe, la trahison, le désamour, la mort… Héritier d’une chanson française allant de Gainsbourg à Higelin en passant par Vian, Bashung et Ferré, il allie aujourd’hui des allures de pop vigoureuse (Nick Cave, Neil Young) à une liberté puisée dans le jazz. » Longueurs d’ondes

Gaspard LaNuit : textes, chant
Guillaume Magne : guitare, basse
Boris Boublil : claviers

Création en résidence à la Maison populaire, soutenue par la DRAC Ile-de-France et le Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

A suivre : Opéra rock


Fantazio Gang, 5 000 ans de danse crue et de grands pas chassés
(Deuxième partie)

Nouveau répertoire du "contrebarrissiste".
Objet musical non identifié. Une expression reprise à tort et à travers, mais qui trouve avec Fantazio l’une de ses plus belles illustrations. Bête de scène, esprit hanté aux créations incroyablement foutraques, il fédère les foules les plus disparates au gré de ses concerts aux airs de performances.

JPEG - 67.1 ko
Crédit : Damien Daufresnes

Bardé de tatouages, longtemps traumatisé par le film Elephant Man sans jamais l’avoir vu, le bonhomme au surnom hérité de sa jeunesse punk est un personnage hors-norme, et sa musique, totalement inclassable.
Comme greffé à sa contrebasse, les doigts défoncés à force de la malmener, il n’a de cesse de trimballer sa musique déglinguée de pays en pays, de salles de concerts en théâtres, de bars en ruelles, et se voit propulsé comme l’une des plus fantasques figures de proue de l’alternatif musical parisien.

Le dernier album est un cri, il y parle de l’avenir de nos villes, de nos enfants et de la musique populaire...
"5000 ans de danse crue et de grands pas chassés" (Triperie / Pias)

Stéphane Danielides : Soubassophone
Pierre Chaumie : Saxophone Baryton
Denis Schuler : Batterie
Frank Williams : Guitare
Benjamin Colin : Bruits et sons
Fantazio : Contrebasse, texte, voix

Ce spectacle est soutenu par l’Arcadi, par la DRAC Ile-de-France et le Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

Informations

 Adhérent 8 € / Réduit* 10 € / non-Montreuillois 12 €
* Montreuillois, étudiants, demandeurs d’emploi, allocataires du RSA

Partager

Haut de page