Sun In Your Head

Insurgés du corps ! Art en action à l’écran Kimsooja , Shu Lea Cheang, Laetitia Masson, Shirin Neshat, Regina Jose Galindo

vendredi 14 novembre 2008 à 20 h30

projections suivies d’une discussion

Carte blanche à Caroline Bourgeois

Comment commencer sur un tel thème, après les radicales propositions de certaines femmes qui ont déjà été présentées ici telles qu’Orlan, Valie Export ou Joan Jonas. La liberté sexuelle et l’image du corps de la femme, comme son utilisation sont encore, et plus que jamais, à défendre. La réalité du monde occidentale et les libertés conquises sur nos corps me semblent en régression comme en témoigne la recrudescence de l’usage du corps de la femme et d’une sexualité servant plus notre société de consommation (peut être entrain de changer) que la conscience individuelle d’exister. Un certain retour du religieux entraine une régression sur la place de la femme avec des excès inacceptables (lapidation etc…).
Les questions ne peuvent qu’être posées et nous essaierons de faire un rapide parcours. C. B.

La place, l’identité

En se plaçant simplement au milieu d’une foule en mouvement, dans différentes capitales du monde, Kimsooja vous invite à vous interroger sur la place de la femme, de l’individu au milieu de ce flot de réalités sociales et culturelles.

L’érotisme, la pornographie vu par elles

Film de Laetitia Masson commandité pour le site pornographique pour femmes : www.secondsexe.com, et produit en partenariat avec Canal +.
Claire vient de se faire licencier de son emploi de caissière. Au chômage, sans perspective d’avenir, elle décide de boucler ses fins de mois en étant escort-girl, enfin d’essayer. Car sa plus grande obsession, ce sont les exigences du client, et notamment la sodomie. Se faire sodomiser devient sa principale inquiétude. Pour se rassurer, elle rencontre de véritables escorts qui l’initient. Ce film est composé de deux parties.A la suite de la fiction autour de la sodomie et de la société actuelle, Laetitia Masson signe un mini documentaire sur les coulisses du tournage et sur son propre rapport à la sexualité.

Shu Lea Cheang

JPEG - 106.9 ko

Artiste d’origine coréenne, celle-ci s’adresse utilise tous média (photographique, cinématographique, installation). Elle a toujours provoqué et interroger notre sexualité, dans une vision futuristique. Elle propose ici une petite sélection de son travail qui questionnent : « ...les stéréotypes ethniques, la nature et l’extravagance des médias populaires, institutionnels - et spécialement gouvernementaux - pouvoir, relations raciales, et politiques sexuelles. » - Shu Lea Cheang

La situation de femmes

Shirin Neshat

Cette artiste d’origine iranienne a toujours questionné l’impossible place de la femme dans la culture islamiste. Elle vient de réaliser un nouveau film portant sur la mémoire et la question du viol, de l’intime féminin.

Regina Jose Galindo

Elle a reçu en 2004 le Lion d’Or a Venise pour sa vidéo Himenoplastia, où elle s’est fait réèllement recoudre l’imen comme tant de femmes le font dans les pays d’Amérique du Sud.

Sa vidéo Quien Puede Borrar Las Huella, réalisé en 2003, montre une femme ennoire qui traverse la capitale du Guatemala, portant un bassin de sang, pour se rendre jusqu’au Palais de Justice. Elle défend et parle ainsi des droits de l’homme. Le sang représente tous les humains tués par la guerre et les militaires.

Informations

Caroline Bourgeois est commissaire d’exposition. Elle s’est occupée de la direction artistique du Plateau, de 2004 à 2008. Elle a auparavant eu une activité indépendante de commissaire et productrice (Valie Export, Point of View, projet sur la ligne 14, RATP…). Elle est aujourd’hui missionnée pour la gestion et les expositions de la collection vidéo de François Pinault Foundation.

À la Maison populaire
Accès libre, dans la limite des places disponibles.

Partager

Haut de page