Jean-Philippe Baert

Performance du vendredi 1er février 2002

Depuis 1991, Jean-Philippe Baert travaille sur le thème des médias. Après sa première série Les astronautes qui montrait la spécificité de la présence télévisuelle, le décalage existant entre l’image et la réalité, il centre son travail sur la matière même du médium de la télévision. Les photographies des espaces symptomatiques de la télévision, telle la « neige » avec son bruit ou des espaces particuliers, comme l’espace entre deux spots publicitaires, laissent apparaître l’image télévisuelle en tant que signal. Le rapprochement artistique entre l’indice photographique et le signal a débouché sur la série des Empreintes de télévision qui résultent de la mise en contact direct de la feuille photosensible et de l’écran de télévision allumé.

Partager

Haut de page