Psychanalyse

L’angoisse chez Freud

Mardi 26 octobre 2004 à 20 h

par Sadi Lakhdari, professeur de littérature à l’université de Paris IV-Sorbonne.

L’angoisse est un affect privilégié par Freud, qu’elle soit manifeste comme dans la névrose d’angoisse, latente ou même totalement absente dans certains cas. Nous étudierons les deux positions de Freud qui a beaucoup évolué à ce sujet entre la publication de l’analyse du petit Hans en 1909 et Inhibition, symptôme, angoisse (1926). L’interrogation portera sur ses modalités d’apparition en particulier dans les phobies et sur son statut métapsychologique, car l’angoisse ne peut pas être refoulée.

Informations

entrée libre

Partager

Haut de page