Édito

L’Art, c’est ce qui résiste ...

janvier-février-mars 2018

Bonne année à toutes et à tous...

« L’Art, c’est ce qui résiste : il résiste à la mort, à la servitude, à l’infamie, à la honte. »
Pourparlers de Gilles Deleuze (Édition de Minuit, 1990-2003, p. 235).

C’est sous cette thématique que s’ouvre cette nouvelle année. Elle prendra corps à travers l’exposition du centre d’art proposée par Stéphanie Vidal, curatrice invitée en 2018, fortement inspirée par une autre citation de Gilles Deleuze « Je fuis, je ne cesse de fuir, mais en fuyant, je cherche une arme... Je cherche une arme, c’est-à-dire je crée quelque chose  ».

C’est ainsi que le premier volet, En fuyant, ils cherchent une arme 1/3 : des surfaces dénuées d’innocence, s’interroge sur ce que signifie « résister » quand tout fait trace.
Un des artistes invités par Stéphanie Vidal sera en résidence de création artistique sur toute l’année, il s’agit de Neïl Beloufa, un artiste de renommée internationale qui vit et travaille à Montreuil. La soirée de lancement de cette résidence aura lieu le vendredi 19 janvier. Au cours de cet événement vous pourrez découvrir son projet de création et voir comment y prendre part. Lors de cette soirée, Stéphanie Vidal présentera plus en détail la philosophie de son projet curatorial.

En corrélation avec la programmation du centre d’art, les Écrans philosophiques proposent un nouveau thème pour cette année, « Résistances et révolutions  ». La première séance s’ouvre le jeudi 18 janvier au cinéma Le Méliès, avec le film Dans la chambre de Vanda proposé et présenté par Bertrand Ogilvie, philosophe et psychanalyste, co-président du conseil scientifique du Collège International de Philosophie.
 Suivi en février par le film La bataille d’Alger, proposé et présenté par Valérie Girard, directrice de programme au CIPh.

Pour être plus acteur que spectateur dans la proposition de la thématique de l’année, et comme une urgence, j’ai invité Leïla Colin-Navaï, cinéaste, photographe et créatrice sonore pour animer un atelier de création cinématographique et d’éducation à l’Image. Un espace de réflexion et de création ouvert à tous et sans prérequis. Ne manquez pas ce rendez-vous !

La coloration des concerts se prolonge par la présence féminine d’auteures compositrices et interprètes, en duo ou en solo. Elles nous mènent poétiquement dans leurs univers intérieurs, et c’est avec hospitalité qu’elles nous font découvrir, chacune à leur manière, la culture vivante par laquelle elles sont pétries et les causes qu’elles défendent, tant dans le champ de leur expression artistique que dans le champ social.
C’est une invitation au voyage pour vagabonder le temps d’une soirée sur une carte musicale avec Rovski (France) et Angélique Ionatos en duo avec Katerina Fotinaki (Grèce), puis en Espagne avec Paloma Pradal et Samuelito, suivi d’un envol au Sénégal avec Women groove project.

Les cabarets maison s’ouvrent en février avec nos Talents en scène, avec la participation des adhérents des ateliers de Chants du monde de Marie Estève, de Jazz Band d’André Clauss, de Chant et technique vocale de Laury Makomell et se poursuit en mars avec le Bal Folk, un rendez-vous annuel organisé par Jean-Maurice Campagné, professeur de l’atelier accordéon diatonique, avec la participation d’ateliers d’accordéon diatonique d’Ile-de-France.

À l’occasion de cette nouvelle année nous sommes heureux de vous offrir gracieusement quelques petits cadeaux ...

 Un concert exceptionnel le vendredi 23 février avec Mathias Wallerand qui a commencé le saxophone à la Maison populaire à l’âge de 11 ans... il a fait un beau chemin depuis. Ce concert fait suite à sa résidence de création sonore et visuelle, Towblow.

 Un master class en musique Indienne avec Prabhu Edouard, percussionniste et compositeur franco-indien, un des joueurs de tabla les plus éclectiques de sa génération,

 Trois ateliers, en lien avec la danse et la question de l’identité, pour les enfants et les adultes, animés par La Compagnie BANG !, une jeune compagnie montreuilloise, qui a été en résidence de création à la Maison populaire.

 Et courant avril, un atelier d’écriture avec Noëlle Châtelet.

Toute l’équipe de la Maison populaire vous attend pour partager ensemble ces moments créatifs et festifs avec nos invité(e)s et la complicité des adhérent(e)s.

Annie Agopian, directrice

Ressources

  • Diffusion culturelle (Janvier-Mars 2018) (PDF – 1.6 Mo)
  • Partager

    Haut de page