Écran philosophique

La gloire de ce qui revient

Mercredi 27 octobre 2004 à 20 h 30

par François Roussel, philosophe, directeur de programme au collège international de philosophie

L’aventure de madame Muir , de Joseph L.Mankiewicz (USA - 1947 - 1 h 40 - VO)

Le fantastique dans L’aventure de madame Muir se veut très sobre dans ses effets. À vrai dire, il n’y a pas d’effets spéciaux. Tout au plus, nous assisterons à une disparition par transparence qui elle-même reste très rudimentaire. Pour le reste, toutes les apparitions ou disparitions se font essentiellement grâce à la magie du montage ou des mouvements de caméra. Et c’est cette simplicité, occultant l’esbroufe, qui donne justement un cachet réaliste à la merveilleuse histoire qui nous est contée.

Antoine Rigaud

Informations

Au cinéma Georges-Méliès
Centre commercial de la Croix-de-Chavaux
93100 Montreuil

Partager

Haut de page