Sun In Your Head

La juste distance : vidéos de Robert Kramer 2/3

vendredi 16 février 2007 à 20 h 30

carte blanche à Pierre-Damien Huyghe, professeur à l’université de Paris I.
Dernières publications : Du commun, éd. Circé, 2001 ; Le différend esthétique, éd. Circé, 2004 ; Eloge de l’aspect, éd. Mix, 2006.

avec la participation de Michel Porchet, coordinateur de recherches à la Maison des Sciences de l’Homme de Paris- Nord

Robert Kramer a toujours filmé auprès de l’actualité. Moins pour démontrer que pour découvrir. « Il faut faire », disait-il. « Il faut faire, alors on voit. » Les films de Robert Kramer sont une méthode pour le regard. Non pas des mises en scène, mais des démarches organiques. Ils font de la sensibilité une activité qui cherche l’histoire sans se la laisser conter. Pierre-Damien Huyghe

Berlin 10/90 de Robert Kramer, France, 1990, Béta SP, couleur, 64’
Dans une série télévisuelle dont la figure imposée est le plan séquence, Robert Kramer invente un dispositif qui multiplie la narration. Enfermé dans la salle de bains d’un hôtel de Berlin, face à un téléviseur qui projette des extraits d’actualités et des séquences tournées par lui-même, le cinéaste se livre au difficile exercice d’autofilmage tandis qu’il improvise sur le sens de sa présence dans la ville de ses origines.
Réflexion métaphysique sur les cicatrices laissées par la guerre, la Shoah, l’exil de sa famille, interrogation sur les traces de l’Histoire.
Travail doublement magnifique d’une performance servie par l’imagination filmique, les images renvoyées par l’écran font écho aux pensées du cinéaste, lui donnent la réplique, l’aident à poursuivre cette méditation à voix haute sur sa propre errance.

JPEG - 18.4 ko
Berlin 10/90

 vendredi 30 mars 2007
Dear Doc de Robert Kramer, France, 1990, Beta SP, couleur, 35’

Informations

Entrée libre

Le cycle Sun In Your Head propose des rendez-vous mensuels autour de la vidéo et du film d’artiste. Chaque séance est l’occasion de rencontrer un invité - artiste, cinéaste, mais aussi philosophe, historien de l’art, etc. - et de découvrir une sélection de films et de vidéos autour d’une thématique spécifique.
Cette saison, nous avons donné carte blanche à Régis Michel, Pierre-Damien Huyghe et Françoise Parfait pour découvrir avec eux une sélection de film et de vidéo autour d’une thématique spécifique qu’ils souhaiteront développer à l’entrecroisement de l’esthétique, du plastique, du philosophique, et du cinéma.

Partager

Haut de page