Psychanalyse

La psychanalyse et le commandement « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

mardi 13 février 2007 à 20 h

par Lucile Charliac, psychanalyste, Paris

Un passage central de Malaise dans la civilisation (début du chapitre V) est consacré par Freud à son étonnement devant cette exigence, qu’il pense antérieure au christianisme, et considère comme l’une des plus paradoxales parmi les idéaux de la « société civilisée ». Cet étonnement est repris par Lacan dans plusieurs passages de son enseignement, où il n’hésite pas à suggérer que Freud a su discerner dans cet impératif une face d’« horreur ».

En quoi une telle exigence peut-elle illustrer la dialectique qui se joue selon Freud dans la culture, tout à la fois contre et au moyen d’Éros ? Pourquoi peut-elle effectivement susciter un mouvement de recul ? Et qu’est-ce qui peut se lire du point de vue du psychanalyste dans la frontière de sens et de non-sens sur laquelle joue cette énonciation ?
L. C.

Malaise dans la mondialisation

En 1929, Freud rédige Le malaise dans la civilisation. Oui, le sujet a affaire à une puissance qui le dépasse, mais ce n’est pas seulement le Capital c’est, avant tout la Kultur, la civilisation. Celle-ci ne se contente pas de faire du chiffre. L’homme, dès son origine, est à la fois fasciné et repoussé par elle. Il y investit sa libido quand il le peut, c’est-à-dire, il sublime pour en créer sa part et il se sent obligé de sacrifier sa satisfaction pulsionnelle pour s’y conformer. Freud a interrogé cette ambivalence de l’homme vis-à-vis de la culture. Il a dénoncé la partie liée de celle-ci avec le surmoi qui se nourrit de la répression du désir.

Et pourtant, Freud a mis en valeur l’aspect positif en elle. Elle confronte l’être humain au réel de sa jouissance mais aussi à son abjection. Et elle cause son désir. C’est une cause qu’il ne dominera jamais et que la fascination ne parvient pas à dompter.
G. M.

Informations

La programmation du cycle est proposée par Geneviève Morel, psychanalyste, conseillère à Savoirs et clinique, revue de psychanalyse. Dernières publications : Clinique du suicide éd. ERES, 2002 ; Ambiguïté sexuelles-Sexuation et psychose éd. Economica, 2000.

Entrée libre

Partager

Haut de page