Séminaire

Le corps entre sexe et genre

mercredi 22 octobre 2008 à 20 h

conférence et débat
Lutter contre les discriminations

en présence d’Elsa Dorlin, maître de conférence en philosophie à l’université Paris 1, et Dominique Fougeyrollas-Schwebel, chargée de recherche CNRS en sociologie, rattachée à l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales - IRISES-université Paris Dauphine

modération par Vincent He-Say

texte prochainement

par Elsa Dorlin

 dernières publications d’Elsa Dorlin

  • La matrice de la race : Généaologie sexuelle et coloniale, éd., La Decouverte, 2006,
  • Féminismes - Théories, mouvements, conflits, L’Homme et la Société n°158, Coordonné par Marc Bessin et Elsa Dorlin, éd., L’Harmattan, 2006,
  • Le corps, entre sexe et genre, sous la direction de Hélène Rouch, Elsa Dorlin et Dominique Fougeyrollas-Schwebel, éd., L’Harmattan, 2005.
Représentations de la violence. Mesurer les violences envers les femmes.

par Dominique Fougeyrollas-Schwebel

L’enquête ENVEFF (Enquête nationale sur les violences envers les femmes en France-2000) a été menée dans l’objectif de cerner, par une analyse quantitative, les violences envers les femmes.
Depuis 2002, le contexte de lutte contre la délinquance s’est encore renforcé. Renforcement des sanctions pénales concernant les crimes sexuels, renforcement des mesures pénales contre la prostitution et les contrôles policiers, dénonciation renforcée des étrangers comme source de délinquance.
C’est dans ce contexte que les résultats des enquêtes sur la violence tendent à être instrumentalisés pour cerner des populations potentiellement et plus dangereuses et plus violentes, les violences envers les femmes constituant un des indicateurs de cette délinquance.

En 2007, l’INSEE a pour la première fois élargi l’enquête « Cadre de vie et sécurité » sur les faits de délinquances et de violences (vol, coups) aux violences intrafamiliales et aux violences sexuelles. Globalement, on retrouve les mêmes tendances que dans l’enquête ENVEFF. En près de dix ans, la reconnaissance des violences comme fait de société, la médiatisation accrue du phénomène, semblent avoir permis à davantage de femmes d’être en mesure de dénoncer les violences qu’elles ont subies. Cependant, la présentation des premiers résultats, témoignent également d’un contexte politique de prévention à l’égard des étrangers non ressortissants de la communauté européenne.

 dernières publications de Dominique Fougeyrollas-Schwebel

  • Violences conjugales, in M. Marzano (ed), Dictionnaire du corps, PUF, p. 967-971.,2006
  • Féminisme(s). Penser la pluralité, Cahiers du Genre n° 39, coordination avec E. Lépinard et E. Varikas, 264 p., 2005.
  • Le corps, entre sexe et genre, sous la direction de Hélène Rouch, Elsa Dorlin et Dominique Fougeyrollas-Schwebel, éd., L’Harmattan, 2005.

Informations

 Tarif normal : 3 euros
 Tarifs réduits pour les abonnés à la diffusion

Partager

Haut de page