Psychanalyse

Le masochisme, dit féminin

Mardi 31 janvier 2006 à 20 h

par Sadi Lakhdari, professeur à l’université de Paris IV, hispaniste

Dès les Trois essais sur la sexualité (1905), Freud se pose la question de savoir si le masochisme peut être un phénomène primaire ou s’il ne résulte pas toujours d’une transformation du sadisme. Dans le premier cas, il pourrait être ramené au masochisme dit féminin qui renvoie à l’opposition actif/passif. La question est extrêmement complexe car le féminin ne peut se réduire, d’après Freud, à cette opposition. Par ailleurs, la plupart des cas de masochisme féminin rapportés par Freud sont des cas masculins. Nous tenterons d’éclaircir cette question qui permet de dissiper nombre d’idées préconçues sur le féminin ainsi que sur la position théorique de Freud et ses propres préjugés.

Sadi Lakhdari

Informations

entrée libre

Partager

Haut de page