Spectacle interdisciplinaire

Liberté, mon amour

samedi 5 mars 2011 de 17 h à 23 h

table ronde, lectures, poésie, concerts en écho à la révolution tunisienne

Avec la participation de :

Marcel Bozonnet, comédien et metteur en scène de théâtre
Lucia Bensasson, comédienne et directrice de l’Arta
Yassine Hamraoui, photographe
Myriam Marzouki, metteur en scène
Nawel Ben Kraim, chanteuse...

Une soirée à l’initiative de jeunes citoyens sensibles au vent de changement et au souffle de liberté qui ont bouleversé la donne de l’autre côté de la Méditerranée.
Conscients que ces révolutions sont des moments de radicale rupture, intellectuels et artistes ont voulu, 45 jours après, offrir à tous les amis de la liberté une soirée de réflexion, de rêves et d’émotions.
Ils se lient pour porter un regard ou une parole sur cette période.

Débats, lectures, concerts, exposition photo questionneront et célèbreront la révolution tunisienne et la transition démocratique.

17 h-20 h : table ronde - débat

De la révolte à la démocratie : quel rôle pour les citoyens ?
Jeunesse, transition, perspectives dans le monde arabe

Invités :
Vincent Geisser, politologue, chercheur à l’Institut de recherche et d’étude sur le monde arabo-musulman (CNRS)
Michael Ayari, politologue, chercheurs à l’Institut de recherche et d’étude sur le monde arabo-musulman (CNRS)
Youssef Seddik, philosophe et anthropologue de l’Islam
Assia Boutaleb, politologue, maître de conférences à Paris 8

& invité par la la Maison populaire Zouzi Chebbi Mohamed Hassen, poète et philosophe

20 h : soirée culturelle

Lectures de textes et poèmes qui font écho à la révolution
Par :
Marcel Bozonnet, acteur et metteur en scène de théâtre
Lucia Bensasson, comédienne et directrice de l’Arta
Myriam Marzouki, metteur en scène et comédienne

Concerts
Avec :
Samsa, pop tunisienne
Nawel and the lila box, folk, trip hop, world
Méolia, funk, jazz, world

Informations

Tarif : 6 euros
Accès libre aux débats

Les bénéfices seront partagés entre deux associations humanitaires très actives dans le developpement de la démocratie en Tunisie : l’association du Croissant Rouge Tunisien ainsi que le CRLDHT, Comité pour le respect des libertés et des droits de l’homme en Tunisie

Partager

Haut de page