Concert

Lindigo et Destyn (1re partie)

vendredi 30 novembre à 20 h 30

Festival Africolor

Lindigo
« Quand tu sais d’où tu viens, tu sais où tu vas. » Telle est la devise de ce jeune groupe, fondé en 1999, qui creuse les racines du maloya avec un regard tourné vers Madagascar, son langage et ses traditions. En effet, nombre d’habitants de la Réunion comptent parmi eux des ancêtres malgaches, venus de gré ou de force.

Zanatany (Enfants du pays), le titre du deuxième album de Lindigo, décrit leur parcours aux sources malgaches du maloya. C’est en écoutant le Raw Kaf ou Gramoun Lélé que le déclic s’est produit et que la langue malgache, écoutée dans l’enfance sans trop y prêter attention, est devenue une terre promise. Plusieurs voyages auront raison de leur curiosité et sauront insuffler à leur message ce qu’il faut de vérité et de vécu. Influencée par les servis kabaré, les cérémonies en l’honneur des ancêtres, la musique de Lindigo est très proche de la transe.

Chant lead, harmonica, accordéon : Harry Araste
Piker : Aldo Araste, Odilon Hadji Ali
Bobre : Jean Frédéric Madia
Kayamb, fare : Jean Guillaume Imare
Chœurs, kayamba : Lauriane Marceline
Roulèr : Valéry Servan
Charleston : Stéphane Valin

JPEG - 48 ko
Lindigo

Destyn (Réunion)
« Bercés par les vents de la côte est de l’île de la Réunion, cinq musiciens ont uni leur Destyn pour porter le flambeau de leurs ancêtres et renouer avec les racines du maloya sur une rythmique de braise. »
Ramaye Fabrice
Maillot Gianni
Grondin Mickael
Hermette Cédric


Véritable découverte de notre précédente édition, ce moment fort d’Africolor 2006 s’est révélé comme un coup de tonnerre à la toute fin du festival. Lindigo est tout naturellement reprogrammé pour deux soirées, afin d’aider à la mise en orbite de ce groupe à l’avenir prometteur.

Informations

En partenariat avec le Pôle ressources Musiques et danses du monde de la Seine-Saint-Denis.

Adhérent : 10 € / non-adhérent : 12 €

Partager

Haut de page