Lumicubes & Présence-absence

Dans le cadre de l’exposition ’Neutre-intense’ - Mitim 2008

Dans le cadre de l’exposition ’Neutre-intense’ - Mitim 2008

Atelier ’Lumicubes’

L’objectif de l’atelier est d’aboutir à une construction en volume, il s’agit d’un jeu de construction. Plusieurs cubes assemblés constitueront une forme sculpturale à la fois neutre et intense par sa forme, ses couleurs et par des intensités lumineuses. Des cubes en carton gris seront préparés en classe et d’autres seront préparés en amont par l’équipe de la Maison populaire, ils seront en papier-calque avec une face recouverte d’aluminium afin que par contact, les diodes placées à l’intérieur s’allument.

L’atelier implique à la fois la géométrie, la maîtrise de la langue et les arts plastiques.

En classe les élèves préparent l’atelier dans ces trois matières. Une activité géométrie pour préparer des patrons de cubes, une activité de vocabulaire pour préparer des calligrammes ou des listes à partir des synonymes de neutre et d’intense puis une activité arts plastiques pour étudier les couleurs, leur complémentarité et leur neutralité.

Préparation en classe

1 / Géométrie
Préparation des patrons de cubes à l’aide de carton gris.
Chaque cube fait 10 x 10 cm de côté.
Chaque élève prépare les patrons d’au moins 1 cube. (Ne pas oublier les languettes pour le collage pendant l’atelier.) Découpage des formes.

2 / Arts plastiques
 Travail sur les couleurs, avec de la peinture gouache, trouver les couleurs complémentaires à partir des couleurs primaires (la complémentaire d’une couleur primaire est obtenue en la mélangeant avec les deux autres) puis mélanger les deux complémentaires, cela donne un gris, les couleurs se « neutralisent ». Les couleurs complémentaires se mettent en valeur l’une l’autre par contraste, lorsqu’on les mélange, elles s’annulent.
 Voir les différentes nuances de gris qui existent entre le blanc et le noir. À partir du blanc, ajouter un peu plus de noir à chaque fois par petites touches afin d’obtenir le plus de nuance possibles.
Avec les couleurs obtenues, dessiner ou écrire des images ou des mots relatifs à l’intensité (sur une face du cube).

3/ Maîtrise de la langue
Etablir la listes des synonymes du mot neutre et des synonymes d’intense, étendre la liste aux champs lexicaux de ces deux notions par association d’idées. En faire une énumération et explorer la dimension visuelle des mots. Cela peut être présenté sous forme de listes ou alors les mots peuvent dessiner des formes, des calligrammes (par exemple les synonymes de neutre dessinent un cube en gris ou les synonymes d’intense dessinent des courbes, des couleurs, etc…).

Déroulement
 Première partie de l’atelier :
assemblage des cubes, les élèves ‘montent’ leur patrons en carton, ils collent les languettes entre elles.
 Deuxième partie de l’atelier :
les enfants installent les piles et fils dans les cubes gris, ainsi que les diodes dans les cubes en calque colorés, ensuite ils recouvrent une face des cubes avec du papier conducteur selon le principe du plus et du moins.
 Troisième partie de l’atelier :
les enfants font un jeu de construction avec les cubes les gris neutres en les associant aux cubes lumineux. Les cubes lumineux qui se touchent s’allument. Exploration des différentes combinatoires, possibilité de sortir du cube, de construire autre chose…


Atelier ’présence-absence’

Atelier basé sur l’idée de la feuille blanche et d’un contenu caché. En lien avec la pièce de Chloé Dugit-Gros qui est un agrandissement d’une ramette de papier blanc, une forme géométrique, froide, neutre qui se confronte avec des formes courbes, molles, colorées.

À partir de blocs de papiers vierges de toutes tailles, rouleaux, ramettes, etc… et de feutres de couleurs vives, rouges, fluo, etc… ; les enfants dessinent des motifs aux significations et couleurs en lien avec l’idée d’intensité et recopient les mots de la liste élaborée en classe.

Les dessins et les mots sont cachés à l’intérieur des rames de papier et des rouleaux, on ne voit que des cubes et des cylindres blancs. Les blocs et rouleaux sont installés, mis en espace en regard des listes et/ou calligrammes du champs lexical du neutre qui sont accrochées aux murs.

Préparation en classe

1/ Maîtrise de la langue :
Avant l’atelier, les enfants font la liste en classe des synonymes d’intense et de neutre, ils procèdent par association d’idée et élaborent un champs lexical lequel sera reporté sous forme de liste et/ou de calligrammes.

Déroulement
 Première partie de l’atelier :
Les élèves dessinent et écrivent à l’intérieur des blocs, des rouleaux, des ramettes.
 Deuxième partie de l’atelier :
Les dessins et les mots sont cachés à l’intérieur des volumes blancs qui paraissent vierges. Puis les cubes et rectangles blancs sont agencés dans l’espace, assemblés de manière à construire un ensemble. Exploration des différentes combinatoires possibles et expression de ce à quoi cela peut ressembler, peut être une architecture, une ville, une sculpture minimale… dont la vie est cachée à l’intérieur et ne se voie pas immédiatement de l’extérieur.

Informations

Visites et animations des ateliers par Emmanuelle Boireau

Quelques retours d’enseignants

« Les élèves ont adoré l’atelier et l’expo. Lorsque je leur ai demandé pourquoi ils aivaient aimé, Edgar a écrit "parce que c’était intense". Franchement ça leur a apporté plein de choses. Certain ont cherché ce qui était intense dans notre classe. Nous allons réfléchir à une utilisation du travail réalisé dans l’atelier. Avec les photos, nous pourrions refaire la mise en place et tisser un lien avec l’oeuvre avec les ampoules, sur la notion d’installation.
Encore merci. »

Anne-Laure, École Diderot 1

« Merci pour l’atelier, je trouve que le résultat est chouette, les élèves ont été ravis, à bientôt. »
Annelyse, École Diderot 2

« Pouvez-vous m’envoyer quelques photos de l’atelier car nous préparons un article dans notre journal pour le mois de février sur la Maison populaire et ce qu’on a fait et vu et j’aimerais en plus de leurs écrits avoir quelques photos. Je vous donnerais un exemplaire !!! Merci et à bientôt. »
Flavia, École Danton

avec successivement les classes de :
 CE1 de Mme Anne-Laure Buhot, école Diderot 1
 CE2 de Mme Anne-Lise Taupiac, école Diderot 1
 CE2-CM1 de M. Luc Grognet, école Diderot 1
 CP de M. Pierre Concecao, école Diderot 1
 CP de Mme Flavia Michel, école Danton
 CP de Mme Sophie Florès, école Danton

Partager

Haut de page