Arts numériques

Moh Aroussi et Stéfane Perraud

mars 2006

Butô
Danse et multimédia

Une recherche pour un travail sur l’ombre et la lumière.

Équipé de dix capteurs photosensibles placés sur le dos, Moh Aroussi (danseur de Butô) se déplace très lentement sous un ou plusieurs faisceaux de lumières. A chaque mouvement, il déclenche une perturbation du signal sonore. Le son de synthèse est ainsi modulé en direct par le danseur.

Informations

Une création du collectif Petahertz.

Le résultat de cette résidence sera présenté lors de la carte blanche au collectif Pétahertz, samedi 6 mai 2006 à 21 h.

Partager

Haut de page