Neutre Intense

de janvier à décembre 2008

Commissaire Christophe Gallois
Artistes : Chloé Dugit-Gros, Jason Dodge, Morgan Fisher, Ryan Gander, Mario Garcia Torres, John McCracken, Laurent Montaron, Armando Andrade Tudela, Morgan Fisher, Guillaume Leblon, Sol LeWitt, Florian Pumhösl, Evariste Richer, Raphaël Zarka, Aurélien Froment, Lisa Oppenheim, Raymond Hains, Lawrence Weiner

Les trois expositions qui constituent ce cycle et la publication qui les accompagne seront l’occasion d’explorer la possibilité d’un paradoxe : l’intensité du neutre. Cette hypothèse réfère à une notion que Roland Barthes a développée au fil d’une série de séminaires, intitulée Le Neutre et présentée au Collège de France en 1978. Aux connotations « de grisaille, de “neutralité”, d’indifférence » que nous prêtons habituellement au neutre, Barthes oppose l’idée que celui-ci peut référer à « des états intenses, forts, inouïs ». Cette ambivalence se traduit dans l’expression, qu’il utilise à plusieurs reprises, de « désir de neutre » : « Le Neutre comme désir met continûment en scène un paradoxe : comme objet, le Neutre est suspension de la violence, comme désir, il est violence. »

Informations

 Pour tous renseignements : Floriane Benjamin

Partager

Haut de page