Workshop

Nigma-e et le geste musical

jeudi 8 avril 2010 de 16 h 30 à 18 h et de 20 h 45 à 22 h 45

Une exploration interactive entre le programmé et l’improvisé.

Atelier ouvert de 16 h 30 à 18 h

Avec la complicité de Tom Mays, compositeur et réalisateur en informatique musicale, les adhérents de la Maison populaire sont invités à découvrir, tester, dialoguer... avec leurs instruments ou leur gestes une musique improvisée. Réponses, obstacles, granulosités, résonances… seront explorés par des traitements sonores proposés grâce à des contrôleurs gestuels (mouvements devant une caméra, manettes wii).

Ainsi, que vous soyez musiciens, danseurs ou curieux et quelle que soit l’heure de votre passage, n’hésitez pas à franchir le seuil de cet espace complice, 5 minutes, 10 minutes ou 1 heure...

 Découvrir un extrait de l’atelier

Master class Jazz Band de 20 h 45 à 22 h 45

Enfin, les adhérents de l’atelier Jazz Band mené par André Clauss, iront aux confins de l’improvisation free, de l’électro, de la drum & bass, de la musique contemporaine, du jazz, de la fusion. Improvisateurs malaxeront ainsi les matières sonores issues des vents, claviers, guitares... et instruments informatiques commandés par détection de mouvement ou manettes wii.

Un atelier d’expérimentation qui renforce la complicité sur scène, au service du jeu, de la lumière sonore, et du geste musical.

JPEG - 32.7 ko
Nigma-e (de gauche à droite : Tom Mays et Eric Groleau)
©© Ultrabolic

Nigma-e

Le projet Nigma-e est le résultat d’une réflexion collective sur le croisement des disciplines – musique improvisée, vidéo interactive, et traitements sonore en temps-réel - en vue d’une création scénique.

« Dans une recherche de sensations nouvelles et excitantes, nous concevons et développons divers traitements et modes d’interaction qui offrent un réel potentiel expressif dans le jeu improvisé de la musique et des images. Cela veut dire créer les programmations, et les apprivoiser comme des instruments.

Il s’agit de réaliser notre vision, en trouvant des réponses esthétiques à la problématique de l’interaction, quand interviennent les machines et leurs contraintes, et quand nous faisons l’effort d’apprivoiser la technique et de créer nos propres outils.

… Elaborer nos instruments numériques, c’est la façon pour nous de rester dans la spontanéité de la musique improvisée, son émotion, sa fulgurance, tout en incluant la vidéo comme un protagoniste ; nous sommes doublement reliés les uns aux autres, dans le jeu réel, et grâce à une multitude d’interactions programmées. »


Tom Mays

Compositeur, interprète électronique et enseignant – spécialiste en informatique musicale : il est professeur associé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Nouvelles Technologies appliquées à la composition.

Après avoir obtenu le Bachelor of Arts à l’Université de San José, Californie il vient en France où il fonde Studio Césaré à Reims avec Christian Sebille, réalise les environnements musicaux des créations de compositeurs invités à l’IRCAM et participe à de nombreuses aventures musicales en tant que compositeur ou interprète, ses oeuvres étant commandées et soutenues par divers studios et organisations tels La Muse en Circuit, Le Cirm, Césaré, La Grande Fabrique, le G.E.P.S (Rennes), Radio France, la Filature (Mulhouse).

Il collabore entre autres avec Michel Portal , Michaël Lévinas , Philippe Fénelon , Luca Francesconi , Ivan Fedele , Luis Naón , Georges Aperghis , Jean-Luis Agobet , Martin Matalon , ou encore Pascal Contet, Carol Robinson, Wu Wei, Xavier Rosselle, Jérôme Noetinger, et les chorégraphes/danseurs Olivia Grandville et Milena Gilabert.

Il s’intéresse surtout aux jeux instrumentaux de l’informatique temps réel, dans la musique écrite et improvisée, ainsi que dans les relations entre la musique et l’image.

JPEG - 24.2 ko
Tom Mays
©© Ultrabolic

 En savoir plus sur Tom Mays

Informations

 de 16 h 30 à 18 h : atelier ouvert à tous
 de 20 h 45 à 22 h 45 : atelier en direction des adhérents de l’atelier Jazz Band de la Maison populaire

Nigma-e est composé de
Hubert Dupont : basse, sampler, lo-fi electronics
Tom Mays : création interactive son et vidéo, programmation temps réel
Eric Groleau : batterie, percussions
Renaud Rubiano : vidéo interactive, création lumière, programmation temps réel
Olivier Pfeiffer : assistant son, régie son, programmation temps réel

Le projet Nigma-e est issu d’une production Ultrabolic.

Partager

Haut de page