Accueil artistique

Nina Fisher : Sugar in peperland

decembre 2011

création chanson et design sonore

Au cours de leur résidence de travail à la Maison populaire, les deux musiciens, Elisabeth Gilly et Pierre Boscheron, invitent des complices pour jouer, du duo au groupe rock, installer et faire circuler le son autrement, tenter une plongée avec le public dans cet espace, cet univers, pour partager les notes, les mots, les sons, les silences, les vibrations, les sens, les doux et les amers, les figues et les raisins…

« Avec le chant qui court entre enfance et nature, où les textes content des histoires-sonnets pops ciselés ou débridés dans des musiques climatiques et ludiques où le piano se glisse et résonne par touches délicates pour dessiner et voyager dans des paysages folk rock surgis en langue française, anglaise, italienne, espagnole… des compositions de sons où parfois l’énergie est plus dense, plus tendue aussi… »

« Une musique fantaisiste, poétique, des histoires entre parlé et chanté, des sons de matières, des matériaux de mots… »

Nina Fisher :
Pierre Boscheron : machines, clavier
Elisabeth Gilly : voix
Jérôme Boivin : basse
Valentin Durup : guitare
Flavien Godon : batterie

Pierre Boscheron, musicien compositeur sound designer
A la fois musicien batteur, compositeur, réalisateur, arrangeur et sound designer, il collabore avec le groupe Ekova, Nicolas Repac, et Mathieu Chédid – M - dont il co-réalise trois albums : Le Baptème, Les Triplettes de Belleville et Labo M. Musicien pour la création et la tournée 2009-2010 de M, il est également le compositeur et musicien en scène avec Raphaêlle Delaunay à Brest, au Quartz, en 2009 sur la dernière création de la chorégraphe, Bitter Sugar, et celle à venir fin 2011.

Elisabeth Gilly, voix, chant
Chanteuse, musicienne, comédienne, son instrument est la voix parlée, chantée. Les mots, les sons se tendent, fragiles ou drôles, cette agitée du vocal les accueille, les met à découvert, les compose, les écrit, les invente en langues réelles… ou imaginaires. Ses voix à elle, la voix des autres, leurs mots, leurs souffles… du blues à l’orient, en comptines ou mélopées improvisées, en italien ou en anglais ou… à la rencontre !

Vous pourrez découvrir ce travail lors du concert de sortie de résidence : le vendredi 16 Décembre à 21H

Partager

Haut de page