Accueil > Expositions > Centre d’art > Le jeune, le vivace et (...)

Le jeune, le vivace et le bel aujourd’hui 3/3

du 15 octobre au 17 décembre 2005
vernissage le 14 octobre 2005 à partir de 19 h

avec Robert Devriendt, Lionel Estève, Michel François, Laura Henno, Sven t’Jolle, Alain Séchas, Angel Vergara et Jad Fair, Daniel Johnston, Raymond Pettibon, Sam Prekop
architecte : Vincent d’Houndt
commissaire : Yves Brochard

Le jeune, le vivace et le bel aujourd’hui est un cycle d’expo­si­tions en trois épisodes, com­mencé en jan­vier 2005. Ce troi­sième épisode nous per­met­tra de décou­vrir des œuvres d’artis­tes fran­çais, belges, amé­ri­cains qui, en réso­nance avec le titre, pro­po­sent un cer­tain regard sur l’« aujourd’hui ». Regard qui peut être énigmatique, grin­çant, cri­ti­que, poé­ti­que...

JPEG - 29.8 ko
Le jeune, le vivace, le bel aujourd’hui 3/3

Yves Brochard, com­mis­saire de l’expo­si­tion, s’est laissé guider par une image : une petite pho­to­gra­phie en noir et blanc de Léo Dohmen, un des der­niers sur­réa­lis­tes anver­sois, titrée Le jeune, le vivace et le bel aujourd’hui, refor­mu­lant le vers de Mallarmé. Il a alors pro­posé aux artis­tes de créer des œuvres en écho à ce titre. La mul­ti­pli­cité des medium et des démar­ches artis­ti­ques - pein­ture pho­to­gra­phie, vidéo, dessin, ins­tal­la­tion - a donné nais­sance à une expo­si­tion plu­rielle, où chaque artiste pro­pose son regard, ses ques­tion­ne­ments et dans laquelle des échos insoup­çon­nés se créent entre les œuvres.

Rassemblés sous le terme de « cabi­net », sont également expo­sés quatre artis­tes amé­ri­cains : Jad Fair, Daniel Johnston, Raymond Pettibon et Sam Prekop, tous liés à la scène musi­cale amé­ri­caine. Les œuvres de ces artis­tes, pro­ve­nant de col­lec­tions publi­ques et pri­vées, don­nent lieu à la mise en place d’un accro­chage spé­ci­fi­que.

Portfolio

Image : 0 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |...

Informations

En collaboration avec les Instants chavirés, salle de concert et association montreuilloise dediée aux musiques expérimentales et à l’occasion de leur festival Lieux communs, trois concerts sont proposés dans le cadre de l’exposition.

vendredi 14 octobre 2005 à 19 h
Paul Dutton, voix, élocution humaine
Thomas Charmetant, violoncelle

performance à l’occasion du vernissage de l’exposition

Un duo qui aurait pu s’appeler Spirale, s’il se cherchait un nom. Parce que les deux improvisateurs espèrent travailler le son de la même façon, sans jamais y arriver. Comme si le chemin le plus court pour aller d’un point à un autre était le demi-cercle... Et quand l’un tire, l’autre pousse, puis ça monte (ou le contraire)...
Paul Dutton est né en 1943 au Canada, à Toronto. D’abord membre de The Four Horsemen, il intègre ensuite CCMC avec John Oswald et Michael Snow. Récemment, il a participé aux Five Men Singing créé à Victoriavile en 2003 aux côtés de Phil Minton, ce dernier étant l’initiateur du projet. Il est également romancier, poète et écrit dans la revue Musicworks.
Thomas Charmetant est né en 1974, vit à Paris depuis 1997 et travaille actuellement avec Éric La Casa, Speqtrum, Jean-Luc Guionnet et Bertrand Denzler, Manuel J. Grotesque.

Entrée libre

samedi 22 octobre 2005 à 20 h 30
Carlos Zingaro, violon, électronique

Né à Lisbonne en 1948, Carlos Zingaro suit des études de musique classique au conservatoire de Lisbonne avant d’étudier l’orgue à l’école de musique sacrée de Lisbonne. En 1967, il fonde Plexus, première et unique (à l’époque) tentative pour développer une nouvelle approche musicale basée sur la musique contemporaine, l’improvisation et le rock. Depuis 1975, il a rencontré des musiciens comme Barre Phillips, Andrea Centazzo, Floros Floridis, Derek Bailey, Jean Bolcato, Kent Carter, John Rose, Joëlle Léandre, Lê Quan Ninh, Tristant Honsinger, Peter Kowald, Roger Turner, Richard Teitelbaum, Tom Cora, Anthony Braxton, Roscoe Mitchell, etc.
Carlos Zingaro travaille très régulièrement avec le théâtre et la danse. De 1974 à 1980, il compose les musiques de la compagnie de théâtre Comicos, il dessine aussi des costumes et des décors pour d’autres compagnies de danse ou de théâtre et collabore avec Giorgio Barberio Corsetti, la compagnie de danse Gulbenkian, la compagnie de danse de l’opéra de Genève, Michala Marcus...

Plein tarif : 11 € / prévente : 9 €
Adhérents Maison populaire et Instants Chavirés : 7 €

samedi 29 octobre 2005 à 20 h 30
Kristof K. Roll, dispositifs éléctroacoustiques octophoniques
Daunik Lazaro, saxophone baryton

Forme transversale, entre le documentaire, l’essai, le plunderphonic, le hörspiele et la sculpture sonore, cette pièce donne à entendre les éclats de pensées et de sons d’un improvisateur. Musique cubiste !
S’agit-il d’un trio ou d’une « vision » subjective de Daunik Lazro par les Kristoff K.Roll ?
C’est une rencontre entre deux pratiques musicales : la musique improvisée et la musique concrète.
Kristof K.Roll est un duo de musique électroacoustique (sur support et live) formé, à la fin des années 90, de Carole Rieussec et de Jean-Christophe Camps. Leurs projets ont été accueillis entre autres par les festivals Musique Action, Densités... ainsi que par Radio France.
Si le nom de Daunik Lazro nous renvoie à l’histoire du jazz et ses figures marquantes du saxophone (Ayler, Dolphy, Coltrane, Lacy) qui ont su pousser cet idiome hors de ses frontières, il serait vain de figer cet esprit libre dans un passé emprunt de nostalgie. Daunik Lazro est avant tout un improvisateur hors norme appartenant à la contemporanéité de la création musicale.

Plein tarif : 11 € / prévente : 9 €
Adhérents Maison populaire et Instants Chavirés : 7 €


Pour tout renseignement sur le festival Lieux communs (15 octobre-14 novembre 2005) organisé par les Instants chavirés, association Muzziques :
Instants Chavirés
7, rue Richard-Lenoir, 93100 Montreuil, 01 42 87 25 91

www.instantschavires.com

Partager

À venir
du 19 avril au 1er juillet 2017
Saison 2005-2006
Du 29 avril au 30 juin 2006
du 20 janvier au 8 avril 2006
du 15 octobre au 17 décembre 2005
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page