Accueil > Concerts & spectacles > Concerts et cabarets > Marc Perrone & Marie-Odi
Concert

Marc Perrone & Marie-Odile Chantran

vendredi 29 janvier 2010 à 20 h 30
Marc et Marie-Odile à la Maison.

Petites chansons et danses à partager.

Venez par­ta­ger en famille ces airs inou­blia­bles qui nous feront danser et chan­ter avec eux.

- Ecouter un extrait

Marc Perrone, vu par Bernard Lubat

Artiste musi­cien méli­mé­lo­diste unique inique (on pense à Miles Davis aussi et étrangement inté­rieur) inti­miste poin­tilliste mini­ma­liste digi­ta­liste

Artiste savam­ment popu­laire
Artiste citoyen mitoyen
Artiste phi­lo­so­phe mis en stro­phes

Son mys­tère sort de terre du bout de doigts extrê­mes Sa vie d’entre ses notes souf­fle à lame à lui à l’autre sans cible - indi­ci­ble - juste, tout juste

Il danse sur le fil
Devant le temps, il écoute, il regarde les gens
Il trace, il est la trace
Ne laisse pas de preu­ves

Audio-didacte il vient de près
Autonome il sait loin
Autobiographique il sait qu’il ne sait pas
Il joue ce qu’il dit qu’il joue
Il dit ce qu’il joue qu’il dit

J’ai de la chance d’être son ami pour tou­jours
Son coéqui­pier sou­vent son com­plice per­ma­nent
J’ai de la chance d’appren­dre de lui par lui
Par ce qu’il est, ce qu’il par­tage, ce qu’il donne
Ce qu’il reçoit, ce qu’il devient
Et on en rit, et on en vit

Uzeste, le lundi 30 sep­tem­bre 2002

Fils d’immi­grés ita­liens, né en France, il a passé son enfance en ban­lieue pari­sienne. Il est d’abord devenu gui­ta­riste mais la chan­son de Brel, Vesoul, avec Marcel Azzola, puis des musi­ciens cajuns, écoutés un diman­che à la fête de l’Huma, ont fait tomber Marc Perrone fou amou­reux de l’accor­déon dia­to­ni­que. C’était dans les années 70. Cette pas­sion ne l’a jamais quitté. Rien de ce qui touche à cet ins­tru­ment ne lui est inconnu. Il en pos­sède plus de trente. Il est passé par la danse et la musi­que tra­di­tion­nel­les, les bals, la luthe­rie, l’ensei­gne­ment. Son pre­mier album est sorti en 1979 chez Polydor sous le titre épuré de Accordéons dia­to­ni­ques.

À partir de là, Marc Perrone a par­tagé sa musi­que avec de nom­breux musi­ciens qui sont tous restés ses amis : Marcel Azzola, Bernard Lubat, Michel Portal, Louis Sclavis, Jacques Di Donato, André Minvielle, Arthur H. Il a fait des musi­ques de films dont La Trace de Bernard Favre et Un diman­che à la cam­pa­gne de Bertrand Tavernier.

Il a com­posé de nom­breu­ses musi­ques qu’il a jouées en direct sur des films muets (Jean Renoir, Charlie Chaplin, Jean Vigo…). Il a fait des musi­ques aussi pour le théâ­tre et la télé­vi­sion et il a donné des concerts, des mil­liers de concerts dans toutes sortes de salles et dans les cinq conti­nents.

ll a créé des spec­ta­cles-concepts, Cinéma-Mémoire en 1993, Ciné-Guinche pour le fes­ti­val de Cannes 98, Voyages en 1999. Ses récents concerts à Paris : après le Théâtre du Renard (2004), le Bataclan (2005) et tous les lundis pen­dant dix mois le Zèbre de Belleville (2005/2006), Marc a pré­senté ses P’tites Chansons à l’Européen en mars 2007.

Marie-Odile Chantran

Proche de Marc Perrone dont elle par­tage l’uni­vers ludi­que et poé­ti­que, elle apporte avec finesse sa touche aux facet­tes mul­ti­ples. Elle chante, joue de la vielle et des cla­quet­tes (réper­toire tra­di­tion­nel, chan­sons réa­lis­tes, com­po­si­tions, impro­vi­sa­tions, musi­que à danser…).

Bercée par un père mélo­mane et enclin à chan­ter, de tout temps émue par la danse, Marie-Odile s’est lais­sée porter au hasard de ren­contres déter­mi­nan­tes. Adolescente elle apprend la gui­tare, clas­si­que, part à l’étranger, pour­suit ses études de let­tres et de lan­gues, exerce quel­que temps le métier d’ortho­pho­niste. Entraînée par le folk et le bouillon­ne­ment des années 70, elle ren­contre Marc Perrone avec qui elle épouse la vie d’artiste et se pro­mène aussi bien sur les scènes inter­na­tio­na­les que dans les cam­pa­gnes du Sud-Ouest où ils font du col­lec­tage auprès de vieux musi­ciens et dan­seurs. Elle par­tage son temps entre concerts, bals, stages, ani­ma­tions tous publics (dont spec­ta­cles et bals « jeune public »), pro­jets artis­ti­ques divers et variés. Elle joue de la vielle, du violon, de l’accor­déon dia­to­ni­que, chante, danse et fait danser.

- Plus d’infos

Informations

- Adhérent 8 € / Réduit 10 €* / Plein 12 €
* Montreuillois, étudiants, demandeurs d’emploi, allocataires du RMI

- Réservations :
A la Maison populaire au 01 42 87 08 68
Réseau Fnac/Carrefour sur www.fnac.com et au 0892 68 36 22

Partager

À venir
vendredi 17 mars 2017 à 20 h
Saison 2009-2010
samedi 12 juin 2010 à 17 h
vendredi 11 juin 2010 à 20 h 30
mardi 8 juin 2010 à 20 h 30
samedi 5 juin 2010 à 20 h
vendredi 4 juin 2010 à 20 h 30
jeudi 27 mai 2010 à 21 h
vendredi 21 mai 2010 à 20 h 30
vendredi 14 mai 2010 à 20 h 30
samedi 8 mai 2010 à 15 h 30
vendredi 7 mai 2010 à 20 h
samedi 10 avril 2010 à 20 h 30
vendredi 26 mars 2010 à 20 h 30
vendredi 19 mars 2010 à 20 h 30
jeudi 11 et vendredi 12 mars 2010 à 16 h
vendredi 12 février 2010 à 20 h 30
vendredi 29 janvier 2010 à 20 h 30
vendredi 22 janvier 2010 à 20 h
vendredi 15 janvier 2010 à 20 h 30
vendredi 18 décembre 2009 à 20 h 30
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page