4 novembre 2009

Culture de la domination / Domination par la culture

Attention : une connexion adsl est vivement conseillée pour accèder aux différents médias. Selon votre connection internet le chargement de la piste audio peut-être plus ou moins long.

Depuis trente ans « la culture » ne parle plus de la vie réelle. La vie réelle sent la sueur, la chaîne, l’usine (qui exis­tent tou­jours) et les avions-char­ters de Vietnamiens embau­chés à rabais pour la saison du saumon dans l’agro-ali­men­taire breton. Interrogés récem­ment sur la pro­por­tion sta­tis­ti­que d’ouvriers dans la société fran­çaise, des étudiants en cin­quième année la situent à 5 %... alors qu’elle est de 30 %, soit 6 300 000 ouvriers selon l’INSEE en 2008 ! La culture sert aussi à rendre invi­si­ble la classe ouvrière en n’en par­lant plus. En parler serait inconve­nant, dépassé, rin­gard…pire des sacri­lè­ges, on vou­drait « ins­tru­men­ter » l’art au ser­vice du « social ». L’artiste se croit la figure du nou­veau héro moderne quand il n’est que la pâle jus­ti­fi­ca­tion du tra­vailleur nou­veau : celui sur qui pèse toute la res­pon­sa­bi­lité de son emploi, l’employé free-lance qui fait rêver le patro­nat. (...)

- Piste 01 : Culture de la domi­na­tion / Domination par la culture (04/11/09)

En savoir plus

Partager

Haut de page