Écrans philosophiques

Se faire vivant

mercredi 20 octobre 2010 à 20 h 30
Film documentaire Ne me libérez pas je m’en charge de Fabienne Godet (France, 2009, 1 h 47) avec Michel Vaujour.

présenté par Gérard Bras, professeur de philosophie en Première supérieure, ancien directeur de programme au CIPh.

présentation suivie d’une discussion avec Fabienne Godet et Michel Vaujour.

Cycle conçu et organisé avec le Collège international de philosophie et le cinéma Le Méliès, en collaboration avec l’université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Le film com­mence par cet énoncé, en voix off : « S’il y a bien quelqu’un qui peut remer­cier la vie, c’est moi ! ». Exergue d’un long entre­tien avec M. Vaujour : 27 ans de prison, dont 17 en QHS et une demi-dou­zaine d’évasions. La plus spec­ta­cu­laire a défrayé la chro­ni­que en son temps : un héli­co­ptère, en vol sta­tion­naire au-dessus de la Santé lui donne la clé des champs.

Etranger aux cli­chés sur le grand ban­di­tisme, le film de Fabienne Godet invite à un par­cours de vie : néces­sité et hasards tis­sent les liens d’une exis­tence qui se réflé­chit grâce à cette autre inflexion qu’est la ren­contre de la cinéaste et de celui qui est le sujet du film. Sujet en deux sens : à la fois ce dont il est ques­tion, ce dont le film parle, et celui qui parle, qui se fait auteur de ce qu’il dit, en disant son deve­nir maître de sa propre exis­tence, s’effor­çant de maxi­mi­ser la puis­sance d’exis­ter qu’il est, s’effor­çant dans le deve­nir actif.
«  Quand je me suis évadé, j’ai vrai­ment cru que j’avais gagné. J’ai com­pris bien plus tard que j’avais perdu quel­que chose d’essen­tiel… C’était la capa­cité de la joie. J’avais repris une liberté qui n’était pas joyeuse. Je ne savais pas aimer. » (M. Vaujour).

Comment se faire vivant ? Comment être fidèle à soi-même ? Comment échapper aux impas­ses dans les­quel­les on s’engage, en croyant faire son salut ? Que le désir de toute-puis­sance soit le piège dans lequel la liberté suc­combe, Vaujour en fait expé­rience et réflexion, jusqu’à ce point où l’inno­cence se perd.
Et quand on l’entend parler de la voie qui le conduit hors de prison, on pense à Spinoza : « Qui donc s’emploie, et par seul amour de la liberté, à maî­tri­ser ses affects et ses appé­tits, s’effor­cera autant qu’il peut, de connaî­tre les vertus et leurs causes, et de s’emplir l’âme du conten­te­ment qui naît de leur vraie connais­sance ; et de contem­pler le moins pos­si­ble les vices des hommes, ainsi que de déni­grer les hommes et de tirer conten­te­ment d’une fausse espèce de liberté. »
(Ethique , V, 10, scolie. Trad°, B. Pautrat).
Gérard Bras

- Écouter la ren­contre

Informations

Les séances ont lieu à 20 heures. Pour des raisons relatives à la disponibilité du film, vérifier qu’elles ont bien lieu, ainsi que l’horaire qui peut varier selon la durée de la projection, auprès du cinéma Le Méliès 01 48 58 90 13, ou de la Maison populaire de Montreuil 01 42 87 08 68.

Le prix de la séance, conférence comprise est de 5,50 euros pour le plein tarif, 4,35 euros pour le tarif réduit et 3,90 euros par carnet de 10, carnet utilisable sur toutes les séances et non nominatif.

Au cinéma Georges Méliès
Centre commercial
M° Croix-de-Chavaux (ligne 9)
93100 Montreuil

Pour tous renseignements :
Annie Agopian, directrice de la Maison populaire
Stéphane Goudet, directeur du Cinéma Le Méliès
Sophie Gouverneur, directrice de programme au CIPh et Pascal Sévérec, directeur de programme au CIPh.

Partager

À venir
Jeudi 18 mai 2017 à 20 h 30
Saison 2010-2011
mercredi 15 juin 2011 à 20 h 30
mercredi 18 mai 2011 à 20 h 30
samedi 14 mai 2011 à 20 h
mercredi 4 mai 2011 à 20 h 30
mercredi 27 avril 2011 à 20 h 30
mercredi 30 mars 2011 à 20 h 30
mercredi 23 mars 2011 à 20 h
samedi 19 mars 2011 à 20 h
mercredi 9 mars 2011 à 20 h 30
mercredi 9 février 2011 à 20 h 30
mercredi 19 janvier 2011 à 20 h 30
mercredi 12 janvier 2011 à 20 h 45
mercredi 15 décembre 2010 à 20 h 30
mercredi 1er décembre 2010 à 20h30
mercredi 17 novembre 2010 à 20 h 30
mercredi 20 octobre 2010 à 20 h 30
mercredi 6 octobre 2010 à 20 h
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page