2 mars 2011

Quand les gestionnaires volent la mémoire du social

animé par Michel Chauvière
Attention : une connexion adsl est vivement conseillée pour accèder aux différents médias. Selon votre connection internet le chargement de la piste audio peut-être plus ou moins long.

animé par Michel Chauvière
Ne pas confon­dre his­toire et mémoire, mais défen­dre la place de ces deux pra­ti­ques. La pre­mière vise un tra­vail d’objec­ti­va­tion très pro­fes­sion­na­lisé, avec des métho­des scien­ti­fi­ques éprouvées et réfu­ta­bles. La seconde, loin d’être la simple com­mé­mo­ra­tion d’une sélec­tion de faits du passé, intro­duit sur­tout la néces­sité de lire l’his­toire pour la faire vivre, celle-ci ne par­lant jamais d’elle-même. C’est pour­quoi, il y a tou­jours eu des contro­ver­ses sur les leçons de l’his­toire. Or, l’une des voies actuel­les chez nos déci­deurs/ges­tion­nai­res est de nier l’emprise de l’his­toire sur nos pra­ti­ques et de déclas­ser la mémoire des acteurs autant que celle des murs. A minima, ils cher­chent à la ren­voyer dans les uni­ver­si­tés, les musées ou les aca­dé­mies.(…)

- Piste 01 : Quand les ges­tion­nai­res volent la mémoire du social (02/03/11)

En savoir plus

Partager

Haut de page