Accueil > Présentation > Édito > Vivre ensemble oui, survivre

Vivre ensemble oui, survivre non !

Septembre 2011

La saison s’ouvre sur de nou­veaux hori­zons, avec la com­pli­cité de per­son­na­li­tés du monde des arts et de la culture pour appré­hen­der avec eux le monde dans lequel nous vivons.

Dès sep­tem­bre, l’artiste Nicolas Clauss donne le ton avec l’expo­si­tion immer­sive et géné­ra­tive Terre arbi­traire (2e mou­ve­ment), en explo­rant les repré­sen­ta­tions des « quar­tiers popu­lai­res » à tra­vers des por­traits vidéo de jeunes issus de ces quar­tiers.

Plutôt que tout…, une expo­si­tion d’ART ORIENTÉ OBJET (Marion Laval-Jeantet et Benoît Mangin) pro­po­sée par Raphaëlle Jeune, com­mis­saire invi­tée, mènera de front d’octo­bre à décem­bre sa quête épique — le clas­se­ment d’un lac natu­rel aus­tra­lien au Patrimoine mon­dial de l’Humanité — avec des actions artis­ti­ques pour ren­ver­ser la for­mule du « penser glo­ba­le­ment, agir loca­le­ment » en « penser loca­le­ment, agir glo­ba­le­ment ».
Des actions aux­quel­les vous êtes invi­tés à par­ti­ci­per et dont l’une d’entre elles ins­crit pour la pre­mière fois la Maison popu­laire à « Nuit Blanche » le 1er octo­bre, et une autre dans le cadre de l’évènement « Hospitalités » initié par le réseau Tram réu­nis­sant 31 lieux d’art contem­po­rain en Ile-de-France et à Paris.

« Une lec­ture publi­que et col­lec­tive » et les « Brunchs numé­ri­ques », deux nou­veaux rendez-vous du cycle « Ce qui force à penser ».
Après le succès de l’expo­si­tion de la Famille Farrell, la Maison popu­laire et Mains d’œuvres, deux lieux cultu­rels du dépar­te­ment s’asso­cient de nou­veau, pour pro­po­ser avec la revue Chimères, une lec­ture publi­que et col­lec­tive du livre de Félix Guattari Chaosmose. Écrit en 1992, les propos de l’auteur sont d’une actua­lité sai­sis­sante pour com­pren­dre non seu­le­ment le monde dans lequel nous vivons mais aussi pour ques­tion­ner notre manière d’être au monde dans un souci cons­tant du bien commun. Les arts et la culture sont pour lui des vec­teurs incontour­na­bles pour un vivre ensem­ble pos­si­ble.

Interroger pour com­pren­dre la connec­ti­vité et la cog­ni­tion, humaine / machi­ni­que, c’est l’invi­ta­tion faite par les ren­contres des « Brunchs numé­ri­ques », avec des artis­tes en rési­den­ces et d’autres com­pli­ces qui tra­vaillent sur nos ter­ri­toi­res réels et vir­tuels, une aven­ture incontour­na­ble… qui don­nera jour au prin­temps pro­chain à l’évenement ¿ Ce qui fait ville !

D’autres col­la­bo­ra­tions ?

Avec l’Espace Khiasma dans le cadre de sa pro­gram­ma­tion Hontologie des colo­nies qui don­ne­ront lieu à des pro­jec­tions de films sui­vies de débats au cinéma le Méliès et à la Maison popu­laire.

Avec « Parcours Est », nous pro­po­sons pour une sep­tième édition aux habi­tants du dépar­te­ment une visite de trois lieux d’art contem­po­rain de l’est pari­sien grâce à une navette gra­tuite. N’oubliez pas de réser­ver car cette action ren­contre un franc succès.

Avec le fes­ti­val MAAD’IN 93 des lieux de musi­ques actuel­les nous ouvri­rons notre saison en sep­tem­bre par un concert de Yas and the Lightmotiv, du slam hip-hop et Nicolas Joseph, poésie sonore acous­ti­que. La pro­gram­ma­tion de cette saison sera l’occa­sion de mon­trer les dif­fé­rents grou­pes pro­fes­sion­nels qui ont été en rési­dence de créa­tion dans notre lieu et de leurs ren­contres scé­ni­ques avec les musi­ciens ama­teurs de la Maison popu­laire.

Nous accueille­rons le col­lec­tif EXIT dans le cadre de leur rési­dence CAIRN… Et cetera au théâ­tre Berthelot, pour la pro­jec­tion du film docu­men­taire La mise à mort du tra­vail de Jean-Robert Viallet et une expo­si­tion au salon de Julien Prévieux, Lettres de non-moti­va­tion, en leur pré­sence.

Sept ans de réflexion déjà pour le cycle « Les écrans phi­lo­so­phi­ques », qui pro­po­sent de nou­veaux rendez-vous pour ses fidè­les spec­ta­teurs et à vous pro­chai­ne­ment… Le cycle s’enri­chi par l’arri­vée d’une nou­velle col­la­bo­ra­tion avec l’Université de Kingston de Londres en 2012 au côté du Collège inter­na­tio­nal de phi­lo­so­phie, le cinéma Le Méliès, l’uni­ver­sité Paris I Panthéon-Sorbonne et de nous-même ; une idée qui fait son chemin…

Enfin c’est autour de nos actions en arts plas­ti­ques et mul­ti­mé­dia, que nous vous don­nons rendez-les same­dis pour venir seul(e) ou en famille vous adon­ner aux joies de la créa­ti­vité avec des artis­tes aux séan­ces « Ré-créa­tion » et « Do it Yourself » ; appor­tez des objets out et repar­tez avec des objets in.

Vous trou­ve­rez sur le site toutes les infor­ma­tions sur l’ensem­ble de la pro­gram­ma­tion de cet automne.

Dans l’attente de vous accueillir,

Annie Agopian, direc­trice

Partager

Haut de page