Chaosmose, penser avec Félix Guattari 3/5

vendredi 22 mars 2013 à 20 h
Philo performances

Chaque séance de Philo performances est conçue autour de l’une des grandes thématiques de Chaosmose, est ponctuée d’interventions artistiques, musique ou performance, danse ou poésie, cinéma, vidéo, etc…d’angles, de thèmes et motifs développés par des invités issus de ces différents domaines – philosophique, clinique, artistique, sociaux et politiques.

3- Territoires existentiels disjoints

En présence Pascale Criton (musicienne), Anne Sauvagnargues (philosophe) et des artistes invités Artistes Invités : Carole Rieussec (performance) - Yannick Guédon (performance)

Le paradigme esthétique traverse tout autant le social – l’écologie mentale – que l’artistique – l’autonomisation des signes, les matières de sensation et la production de sens – ou le politique – dans la dimension des réseaux, des processus de subjectivation et manières d’être ensemble. Il s’agit donc de mettre en résonance ces trois allures de la vie pour provoquer la scène sémiotique dans laquelle elles s’interpénètrent et produisent de nouvelles réalités, de nouveaux territoires de subjectivité, selon l’expression de Guattari.

Nous voudrions provoquer, avec ces « lectures » sensibles de différents niveaux, performances théoriques ou artistiques, une approche transversale active — un décentrement esthétique des points de vue.

Nous partirons plutôt des blocs de sensation composés par les pratiques esthétiques en deçà de l’oral, du scriptural, du gestuel, du postural, du plastique.
D’une façon plus générale, tout « décentrement esthétique des points de vue », selon Guattari, débouche sur une « démultiplication polyphonique des composantes d’expression ». Cette « plongée chaosmique dans les matières de sensation », est aussi recomposition, transformation des structures et des codes en vigueur pour augmenter les formes et même les modalités de nos pratiques artistiques et théoriques (1).
L’originalité de nos lectures consiste à mettre sur le même plan l’écologie des performances artistiques et la concentration théorique des discours, sans les mélanger, en les appuyant au contraire, par ricochet, les unes sur les autres, pour produire le fragile assemblage d’une expérience de pensée sensible.
Pascale Criton et Anne Sauvagnargues

(1) Félix Guattari, Chaosmose, Paris, Galilée, 1993, p. 126.

Informations

- Prochaine rencontre le Vendredi 12 avril 2013
-  Partenariat
Maison Populaire (Montreuil), ART&FACT, Revue Chimères, Créart-phi (Université Nanterre La Défense)...
Ces séances participeront au n° 79 de Chimères, dont le titre sera : Chaosmose, temps pluriels (numéro coordonné par Pascale Criton)


Participation libre – Renseignements au 01 42 87 08 68
Maison populaire - 9 bis, rue Dombasle - 93100 Montreuil - M° Mairie-de-Montreuil (ligne 9)

envoyer l'article par mail envoyer par mail   Version imprimable de cet article Version imprimable
Saison 2012-2013
vendredi 12 avril 2013 à 20 h 30
vendredi 22 mars 2013 à 20 h
Mercredi 20 mars 2013 à 20h30
vendredi 22 février 2013 à 20 h
mercredi 23 janvier 2013 à 20 h 30
vendredi 19 octobre 2012 à 20 h
Les archives par année
Rechercher sur le site