Accueil > Cinéma & vidéo > Sun In Your Head > « Quand passe le train » (...)
Cinéma & vidéo

« Quand passe le train » de Jérémie Reichenbach

Vendredi 15 novembre 2013 à 20 h
Ciné dans le salon #2

Projection dans le cadre du Mois du Film Documentaire, suivie par une rencontre avec le réalisateur et l’équipe du film.

Le court métrage sera présenté ensuite dans le salon du 16 novembre au 5 décembre 2013.

Quand passe le train de Jérémie Reichenbach, (film docu­men­taire, 2013, France, 30 mn, pro­duc­tion Quilombo Films).

Délaissant l’Afrique pour un temps, le réa­li­sa­teur Jérémie Reichenbach pose sa caméra au cœur du Mexique pour filmer la vie de quel­ques femmes qui aide les migrants à rejoin­dre la fron­tière des États-Unis. Entre exil, espoir, cou­rage les arrêts des trains ryth­ment la vie de ces femmes, de jour comme de nuit.

« A tra­vers l’his­toire par­ti­cu­lière de ces femmes, c’est de notre rap­port à l’étranger et plus géné­ra­le­ment à l’alté­rité dont il est ques­tion » écrit le réa­li­sa­teur.

« “À manger ! À manger !.” À La Patrona, dans l’État de Veracruz au Mexique, Bernarda et ses com­pa­gnes se pré­ci­pi­tent dès qu’elles enten­dent les pre­miers sif­flets du train, encore loin­tain. Leur geste de soli­da­rité – tendre des sacs de nour­ri­ture aux migrants qui rejoi­gnent clan­des­ti­ne­ment la fron­tière amé­ri­caine par voie fer­ro­viaire – est ici filmé dans toute sa dimen­sion d’accé­lé­ra­tion hale­tante, de défi aux lois de la vitesse et de la gra­vité. En contre­point, une savou­reuse séquence qui montre Bernarda tenant scru­pu­leu­se­ment les comp­tes de son épicerie, donne toute la mesure poli­ti­que de cette action envers des étrangers inconnus, qui n’auront jamais loisir de la remer­cier… quoiqu’une autre séquence, télé­pho­ni­que, semble sug­gé­rer d’étonnants pro­lon­ge­ments de ces dons. Dans sa cons­truc­tion, le film revient en boucle au pré­sent du geste, évitant ainsi l’écueil de la leçon d’huma­nisme : à voir la course des brouet­tes plei­nes de vivres et le jeté de bou­teilles attra­pées à la volée, l’ins­tant furtif de la dis­tri­bu­tion relève de la pous­sée d’adré­na­line pure, de l’exci­ta­tion digne du meilleur cinéma d’action. »
Charlotte Garson, cri­ti­que de cinéma aux Cahiers du Cinéma et pro­gram­ma­trice au Festival des 3 Continents de Nantes.

Jérémie Reichenbach est réa­li­sa­teur de docu­men­tai­res. Il tourne depuis une dizaine d’années, prin­ci­pa­le­ment en Afrique (plu­sieurs voya­ges et films docu­men­tai­res au Mali, Niger et à Madagascar).

Quand Passe le train, a béné­fi­cié de l’Aide au film court, le dis­po­si­tif de sou­tien à la créa­tion, à la pro­duc­tion et à la dif­fu­sion de Département de la Seine-Saint-Denis. En par­te­na­riat avec Cinémas 93.

Informations

- Réservation conseillée au 01 42 87 08 68 pour la soirée du 15 novembre
- Entrée libre

Partager

À venir
Vendredi 3 février 2017 à 20 h
Saison 2013-2014
mercredi 25 juin 2014 à 20h30
mercredi 4 juin 2014 à 20 h 30
mercredi 14 mai 2014 à 20h30
mercredi 30 avril 2014 à 20 h
mercredi 9 avril 2014 à 20h30
mercredi 2 avril 2014 à 20 h 30
mardi 11 mars 2014 à 20h30
Vendredi 7 mars 2014 à 20 h au cinéma Le Méliès
mercredi 5 mars 2014 à 20 h
Samedi 21 décembre 2013 de 10 h à 19 h
Vendredi 6 décembre 2013 à 20 h
samedi 30 novembre 2013 à 20 h
samedi 16 novembre à partir de 17 h
Vendredi 15 novembre 2013 à 20 h
du 1er au 31 octobre 2013
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page