Accueil > Expositions > Centre d’art > « Comment bâtir un univers

« Comment bâtir un univers qui ne s’effondre pas deux jours plus tard »

de janvier à décembre 2016
Résidence curatoriale autour de la thématique « ESPACE-TEMPS : intuition, étonnement, connaissance », avec le projet artistique présenté par

Marie Koch et Vladimir Demoule

Alors que la science fic­tion ima­gi­nait déjà des mondes impos­si­bles aux lois inconnues, des années plus tard ces fic­tions impro­ba­bles se révé­laient non seu­le­ment pos­si­bles mais réa­li­sées.
Aujourd’hui beau­coup d’artis­tes se tour­nent vers les nou­vel­les tech­no­lo­gies, les acca­pa­rant pour, à leur tour, nous donner un aperçu des mondes déma­té­ria­li­sés et contem­po­rains. Ces mondes sont ceux du cybe­res­pace, de la com­mu­ni­ca­tion, des réa­li­tés vir­tuel­les ou encore des échanges de flux. Si ces espa­ces intan­gi­bles n’ont pas de réa­lité phy­si­que et que le temps n’y obéit pas aux règles de notre uni­vers, ils n’en sont pas moins réels et partie inté­grante de notre quo­ti­dien.
Dans une époque sur-connec­tée, nul ne pour­rait se passer de son cordon ombi­li­cal le reliant au Monde entier et au savoir en quel­ques clics. Ne serait-il pas temps de se poser la ques­tion de savoir com­ment ces espa­ces et le notre inte­ra­gis­sent ? À quel­les lois obéis­sent-ils ? Comment pou­vons nous nous les repré­sen­ter ?

Mené sous la forme d’une recher­che scien­ti­fi­que dite « hypo­thé­tico-déduc­tive » (obser­va­tion, hypo­thèse, expé­rience), le projet de rési­dence obser­vera les liens entre les sys­tè­mes phy­si­ques tan­gi­bles et les sys­tè­mes déma­té­ria­li­sés au tra­vers du trai­te­ment par­ti­cu­lier des ces ques­tions par des artis­tes contem­po­rains venus d’uni­vers variés tels que les arts numé­ri­ques, la science fic­tion ou encore le jeux vidéo.

Les liens entre art et science sont - dans une époque sur-connec­tée et où la tech­no­lo­gie est en per­pé­tuelle expan­sion - source de nom­breux ques­tion­ne­ments. Pour les artis­tes, ils voient là de nou­veaux médiums, de nou­veaux outils, de nou­vel­les pra­ti­ques et un nouvel uni­vers de créa­tion.
Aujourd’hui, ce qui nais­sait uni­que­ment dans l’ima­gi­naire des auteurs de science fic­tion, peut être créé de toute pièce et même expé­ri­menté.
Les ques­tions inhé­ren­tes à l’espace et au temps ne sont plus aujourd’hui réser­vées aux mathé­ma­ti­ciens et aux scien­ti­fi­ques. L’évolution d’Internet, des jeux vidéo et des recher­ches scien­ti­fi­ques a fait entrer dans l’ima­gi­naire col­lec­tif la réa­lité ou l’exis­tence d’uni­vers paral­lè­les, intan­gi­bles, modi­fia­bles et inex­plo­rés où les lois phy­si­ques et scien­ti­fi­ques sont dif­fé­ren­tes des nôtres. Des espa­ces fan­tas­més : source d’ins­pi­ra­tion de nom­breux artis­tes.

Marie Koch et Vladimir Demoule


Biographies


Marie Koch est diplô­mée d’un Master de recher­che en Histoire de l’art contem­po­rain, elle s’est très tôt inté­res­sée aux pra­ti­ques des arts numé­ri­ques et au rap­port arts / scien­ces.
Depuis deux ans, elle assiste Anne Roquigny (cura­trice nou­veaux média) dans le déve­lop­pe­ment et la dif­fu­sion de tous les pro­jets liés au logi­ciel WEBJAYS (web­jaying : mix en temps réel de conte­nus en ligne) et dans la coor­di­na­tion du labo­ra­toire de recher­che en arts sono­res Locus Sonus.
Elle assure depuis 2014 avec Déborah Nogaredes le co-com­mis­sa­riat et la scé­no­gra­phie de l’expo­si­tion du Transient Festival (fes­ti­val de musi­ques électroniques expé­ri­men­ta­les et d’art numé­ri­que).
Entre temps, elle orga­nise avec Vladimir Demoule, des expo­si­tions col­lec­ti­ves autour des créa­tions de jeunes artis­tes aux pra­ti­ques variées, pen­dant une soirée, dans des appar­te­ments de par­ti­cu­liers.


Vladimir Demoule est co-com­mis­saire des expo­si­tions des fes­ti­vals VIA (Théâtre du Manège, Maubeuge) et EXIT (Maison des Arts de Créteil) avec Émilie Fouilloux depuis 2016. Il tra­vaille dans le milieu du spec­ta­cle et de la culture depuis 2008 (fes­ti­vals de cinéma docu­men­taire, fes­ti­vals de la pho­to­gra­phie), et notam­ment depuis 2010 à la pro­duc­tion tech­ni­que des expo­si­tions de la Maison des Arts de Créteil, ainsi qu’à leur tour­née en France et à l’étranger. Passionné par les arts, les scien­ces, leur inte­rac­tion et l’inte­rac­tion entre media, il cher­che à pro­mou­voir les artis­tes et leur tra­vail par un biais thé­ma­ti­que cohé­rent et acces­si­ble à divers degrés de com­pré­hen­sion.


Calendrier de la pro­gram­ma­tion de jan­vier à décem­bre 2016
Volet 1/3 « Simulacres »
Du mer­credi 13 jan­vier au samedi 26 mars 2016
- Vernissage le mardi 12 jan­vier à partir de 18 heures
Conférence / per­for­mance lors du ver­nis­sage à partir de 20 heures
« The LP Collection, les tré­sors cachés de la musi­que under­ground »
avec The LP Company (Laurent Schlittler & Patrick Claudet)
- Vendredi 5 février 2016 de 20 heures à 22 heures
Art in vivo : Performances WEBJAYS
Le dis­po­si­tif WEBJAYS inventé par Anne Roquigny, cura­trice nou­veaux médias, trans­forme le “surf”, une acti­vité indi­vi­duelle, en une expé­rience par­ta­gée et col­lec­tive, où le spec­ta­teur est convié.
- Vendredi 18 mars 2016 de 20 heures à 22 heures
Art in vivo : Table ronde Les lieux de l’œuvre
Comment les artis­tes redé­fi­nis­sent-ils aujourd’hui la notion d’espace ?
Modération par Thierry Fournier, artiste, cura­teur et res­pon­sa­ble du groupe de recher­che Displays, EnsadLab / PSL.
En pré­sence de Marion Zilio doc­teure en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts.
- Parcours en famille : les same­dis 30 jan­vier, 20 février et 12 mars 2016 de 14 heures 30 à 17 heures
Rendez-vous men­suel pour les enfants âgés de 6 à 10 ans et leurs parents pour appré­hen­der de façon ludi­que la créa­tion contem­po­raine

Volet 2/3 « Relativités »
Du mer­credi 4 mai au samedi 2 juillet 2016
- Vernissage le mardi 3 mai à partir de 18 heures
- Lundi 23 mai 2016
Rendez-vous à 17 h à la Maison popu­laire pour par­ti­ci­per à la balade sonore Mare Perchée, en pré­sence de Floriane Pochon et Alain Damasio.
Art in vivo : Lecture - débat à 18 h 30
Rencontre et dis­cus­sion avec Alain Damasio et Floriane Pochon autour de leurs der­niers tra­vaux et de la balade sonore Mare Perchée.
À la librai­rie Folies d’encre
- Vendredi 18 juin 2016 de 19 heures à 21 heures
Table ronde Mémoires et tem­po­ra­li­tés
Table ronde avec Vladimir Demoule, Marie Koch et J. Emil Sennewald, modé­rée par Thierry Fournier.
J. Emil Sennewald est cri­ti­que d’art, ensei­gnant et jour­na­liste, lau­réat du Prix AICA France de la cri­ti­que d’art en 2016.
Thierry Fournier est artiste et cura­teur. Il co-dirige avec J. Emil Sennewald le groupe de recher­che Displays (EnsadLab, Ensad).
- Parcours en famille : les same­dis 21 mai et 11 juin 2016 de 14 heures 30 à 16 heures
Rendez-vous men­suel pour les enfants âgés de 6 à 10 ans et leurs parents pour appré­hen­der de façon ludi­que la créa­tion contem­po­raine.

Volet 3/3 : « Entropies »
Du mer­credi 5 octo­bre au samedi 10 décem­bre 2016
- Vernissage le mardi 4 octo­bre à partir de 18 heures
- Mardi 11 octo­bre 2016 de 19 heures à 21 heures
Entropies
Table ronde avec Vladimir Demoule, Marie Koch et Ingrid Luquet-Gad, jour­na­liste et cri­ti­que d’art, modé­rée par Thierry Fournier, artiste, cura­teur et res­pon­sa­ble du groupe de recher­che Displays (EnsadLab, Ensad).
- Vendredi 14 et lundi 17 octo­bre 2016 de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h
Dans le cadre des jour­nées "Portes ouver­tes des ate­liers d’artis­tes" de la ville de Montreuil, venez décou­vrir la Maison popu­laire et son his­toire au tra­vers d’une visite guidée de ce lieu aty­pi­que.
- Vendredi 25 novem­bre 2016 de 20 heures à 22 heures
Art in vivo
Soirée spé­ciale Conférence-per­for­mance et table ronde #2 :
Performance-confé­rence Pas du tout satis­fait, plutôt satis­fait, tout à fait satis­fait réa­li­sée dans le cadre de la rési­dence de l’artiste numé­ri­que Magali Desbazeille. Suivi de Quelques mots sur Rudolf Clausius, une ins­tal­la­tion per­for­ma­tive / immer­sion sen­so­rielle / per­cep­tion réflexive par le col­lec­tif Miracle.
- Samedi 26 novem­bre 2016 de 13 h à 19 h
Taxi Tram
Parcours artis­ti­ques en bus pour assis­ter aux visi­tes com­men­tées des expo­si­tions pré­sen­tées à la Maison popu­laire, au Centre Photographique d’Île-de-France et à La maison rouge, Fondation Antoine de Galbert.
- Vendredi 9 décem­bre 2016 à partir de 18 heures
Soirée de finis­sage de l’expo­si­tion « Comment bâtir un uni­vers qui ne s’effon­dre pas deux jours plus tard 3/3 : Entropies » et lan­ce­ment du cata­lo­gue clô­tu­rant le cycle d’expo­si­tions Comment bâtir un uni­vers qui ne s’effon­dre pas deux jours plus tard
- De jan­vier à décem­bre 2016
Fiction sonore : Mare per­chée
Une balade sonore dans le parc des Beaumonts Montreuil ima­gi­née par Floriane Pochon & Alain Damasio.
- De jan­vier à décem­bre 2016
Œuvres hors les murs : Phi d’Édouard Sufrin

Informations

Le centre d’art est ouvert
Du lundi au vendredi de 10 heures à 21 heures
Le samedi de 10 heures à 16 heures 30.
Fermé les dimanches, jours fériés et vacances scolaires

Entrée libre
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Pour tous renseignements sur l’exposition : Floriane Benjamin, coordinatrice du centre d’art
Pour tous renseignements sur les visites individuelles ou de groupes : Juliette Gardé, chargée des publics et de la médiation culturelle
Contact presse : Sophie Charpentier, chargée de communication


Avec le soutien du DICRéAM

Le centre d’art de la Maison populaire est soutenu par le ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Ile-de-France, le Conseil régional d’Ile-de-France, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis et la Ville de Montreuil.

La Maison populaire membre de tram, réseau art contemporain Paris/Ile-de-France et participe au Parcours Est une initiative des structures dédiées aux Arts visuels de l’Agglomération Est Ensemble. Elle est également membre de L’association des galeries.

Partager

Saison 2016-2017
Appel à candidatures
du 19 avril au 1er juillet 2017
de janvier à décembre 2017
Du 18 janvier au 18 mars 2017
de janvier à décembre 2016
du 5 octobre au 10 décembre 2016
Du 5 octobre au 10 décembre 2016
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page