Psychanalyse

Les freudiens dans le séminaire L’angoisse (S. Ferenczi, T. Reik, E. Jones)

Mardi 10 mai 2005 à 20 h

par Franz Kaltenbeck, psychanalyste

En remon­tant des affects hys­té­ri­ques vers leurs sour­ces trau­ma­ti­ques, Freud a décou­vert l’incons­cient. Par cette voie, il a observé que les affecs ne disent pas le vrai. Ainsi un homme qui pleure ne sait pas tou­jours les bonnes rai­sons de sa tris­tesse. Nos affecs nous égarent, à une excep­tion près : « L’angoisse ne trompe pas », ensei­gne Lacan dans son sémi­naire L’Angoisse (1962-1963) qui vient de paraî­tre. Lacan ne se contente pas de la preuve de la véra­cité de l’angoisse. Son tra­vail s’ins­crit dans la lignée des grands livres sur l’angoisse à partir de celui de Kirkegaard. Fort d’une immense expé­rience cli­ni­que, il arrive à décons­truire le pro­ces­sus de l’angoisse et à répon­dre aux sujets qui se plai­gnent de ne pas savoir ce qui leur fait peur : il démon­tre que « l’angoisse n’est pas sans objet ». Il dit aussi de quel objet il s’agit, et à quelle place cet objet se met quand le signal de l’angoisse se mani­feste dans le moi.
Ce cycle de confé­ren­ces ne se veut pas un com­men­taire du sémi­naire. Les psy­cha­na­lys­tes, psy­cho­lo­gues et uni­ver­si­tai­res - pres­que tous mem­bres de l’Aleph - qui l’assu­re­ront, par­ti­ront plutôt d’un cer­tain nombre de pro­blè­mes théo­ri­ques et cli­ni­ques sou­le­vés par Lacan. Ils répon­dront à ces pro­blè­mes dans un lan­gage acces­si­ble, sans tou­te­fois céder à la vul­ga­ri­sa­tion facile.

L’asso­cia­tion lil­loise pour l’Étude de la psy­cha­na­lyse et de son his­toire (Aleph) a pour obje­cif de pro­mou­voir la psy­cha­na­lyse, de former des psy­cha­na­lys­tes et de dis­pen­ser des for­ma­tions en cli­ni­que et théo­ries ana­ly­ti­ques. Pour attein­dre ces buts, elle orga­nise des sémi­nai­res, des grou­pes de tra­vail et des col­lo­ques à Paris, Lille, Arras et Toulouse. Ses mem­bres tra­vaillent en France et à l’étranger. Elle pré­pare actuel­le­ment un col­lo­que inter­na­tio­nal sur « Art et psy­cha­na­lyse » qui aura lieu les 11 et 12 décem­bre 2004 au musée des Beaux-Arts de Tourcoing.

Franz Kaltenbeck

Informations

Un remerciement particulier à Franz Kaltenbeck pour son aide précieuse à la préparation de ce séminaire, qui s’inscrit dans le cadre de notre collaboration avec l’université populaire Anatole-France de Montreuil.

entrée libre

Partager

À venir
Vendredi 24 février 2017 à 20 h
Saison 2004-2005
Mardis 29 avril, 17 mai et 31 mai 2005 à 20 h
Jeudi 26 mai 2005 de 10 h à 12 h
Mardi 10 mai 2005 à 20 h
Mardi 12 avril 2005 à 20 h
Mardis 15 février, 15 mars et 29 mars 2005 à 20 h
Jeudi 10 février 2005 de 10 h à 12 h
Mardis 4 janvier, 18 janvier et 1er février 2005 à 20 h
Mardi 11 janvier 2005 à 20 h
Mardi 14 décembre 2004 à 20 h
Mardis 12 octobre, 9 novembre et 30 novembre 2004 à 20 h
Jeudi 25 novembre 2004 de 10h à 12h
Mardi 2 novembre 2004 à 20 h
Mardi 26 octobre 2004 à 20 h
Rechercher sur le site
Haut de page