Accueil > Résidences artistiques > Projets collectifs > « Il était temps... »
Résidence

« Il était temps... »

de septembre à décembre 2006
Représentations publiques au théâtre Berthelot : dimanche 31 décembre.

avec la compagnie Lutherie Urbaine
Jean Louis Mechali, les Urbs, Bebson de la rue (rappeur de Kinshasa) et l’atelier slam, de 93 Slam Caravane à la Maison populaire

Lutherie Urbaine est une com­pa­gnie dont le projet de créa­tion artis­ti­que ima­giné par Jean-Louis Mechali prend en compte, dans son pro­ces­sus d’élaboration même, les dimen­sions socia­les, écologiques et mul­ti­cultu­rel­les indis­so­cia­bles de notre temps. Les prin­ci­pes de Lutherie Urbaine sont :
- Collecter et recy­cler des déchets.
- Imaginer et cons­truire des ins­tru­ments iné­dits.
- Créer et pro­duire des créa­tions musi­ca­les ori­gi­na­les à tra­vers des pro­gram­mes d’échanges artis­ti­ques inter­na­tio­naux : Kinshasa (RDC), Mozambique, Corse.

L’ensemble instrumental de Lutherie Urbaine est composé de 6 musiciens : « Les Urbs ». Lutherie Urbaine a produit trois albums sous son label : Métal Satïn, Oboloway en 2003, Liboma minghi en 2004, et un CD/DVD : Nhanssalà ! en 2006.
JPEG - 55.1 ko
Lutherie urbaine au Congo

Cette rési­dence ins­crite dans le cadre de la célé­bra­tion du Front popu­laire s’adresse à toutes les per­son­nes de 13 à 99 ans qui ont un jour rêvé de s’ins­crire dans un pro­ces­sus de créa­tion sans jamais avoir oser, même en parler...

« 2006-1936... Je l’énonce à l’envers à des­sein, tel­le­ment 2006 nous offre en par­tage une vie en société dans laquelle on ne peut que cons­ta­ter la dégra­da­tion du lien social, un recul du ser­vice public et des acquis sociaux, et la pas­tel­li­sa­tion des vertus de l’éducation popu­laire. Là où le Front popu­laire sem­blait avoir ouvert, à son époque des pers­pec­ti­ves de pro­grès et de jus­tice sociale.

Une pre­mière repré­sen­ta­tion de Il était temps..., aura lieu le 31 décem­bre 2006 au théâ­tre Berthelot.

Il sera effec­ti­ve­ment temps de faire revi­vre, dans une créa­tion contem­po­raine, des émotions et vertus pro­pres à cette époque, cette page d’his­toire, en ce der­nier jour de son 70e anni­ver­saire. Ce projet à dimen­sion artis­ti­que, impli­quant des indi­vi­dus de tous âges, de tous niveaux sociaux, issus de plu­sieurs cultu­res, évoluera dans un cadre simi­laire à ceux prônés par l’éducation popu­laire, de l’appren­tis­sage de tech­ni­ques ori­gi­na­les et de l’expé­ri­men­ta­tion aux capa­ci­tés d’expres­sion per­son­nelle de chaque indi­vidu.

Le chemin menant vers la créa­tion finale sera par­semé d’ate­liers de décou­verte et de pra­ti­que de la luthe­rie, (col­lec­tage, recy­clage et cons­truc­tion d’ins­tru­ments de musi­que iné­dits), d’ate­liers musi­caux et vocaux (rap, slam).

L’idée est de mon­trer que :
- On peut faire de la musi­que sans en avoir jamais étudié.
- On peut cons­truire ses pro­pres ins­tru­ments, quand on n’a pas les moyens d’en acqué­rir un. On peut aussi en cons­truire pour décou­vrir les voies d’accès au son et au timbre.
- On peut tra­vailler la musi­que en ensem­ble. On y a sa place et son rôle.
- On peut être débu­tant et par­ti­ci­per, aux cotés de pro­fes­sion­nels confir­més, à une créa­tion ambi­tieuse et exi­geante ; en se sen­tant res­pon­sa­ble d’une partie de ce qui est joué.
- On peut mélan­ger plu­sieurs cultu­res, plu­sieurs lan­gues, plu­sieurs styles et tech­ni­ques d’expres­sion, en les res­pec­tant tous et toutes.

À partir du réper­toire de « Liboma Mingi », élaboré entre la Seine-Saint-Denis et Kinshasa (RDC) ; sous l’impul­sion du grand rap­peur de Kinshasa Bebson de la rue, des sla­meurs de Slam Caravane et des Urbs, Il était temps... sera un spec­ta­cle nou­veau, urbain en sa mixité même et son propos col­lant au réel quo­ti­dien des jeunes du dépar­te­ment.
Simultanéité des actions musi­ca­les (poly­pho­nies), entre­choc de styles et d’images sono­res peu faites pour coha­bi­ter, contras­tes de den­sité (tré­pi­dence urbaine/déser­ti­fi­ca­tion de sons longs et lan­ci­nants), relec­ture de quel­ques tra­di­tions musi­ca­les des années 30, tra­vail électroacoustique (trai­te­ment du son en live, pla­ti­nes, sam­plings), Il était temps... sera une vision kaléi­do­sco­pi­que de ce début de XXIe siècle. »

J.-L. M.

- Il était temps (extrait vidéo n° 1) - 31 décem­bre 2006

- Il était temps (extrait vidéo n° 2) - 31 décem­bre 2006

Informations

Calendrier

- Réunion d’information
En présence de Jean-Louis Mechali et l’équipe de coordination du projet
Mercredi 13 septembre à 19 h à la Maison populaire

- Ateliers de construction des instruments
Samedi 23 septembre et dimanche 24 septembre 2006 de 14 h à 18 h
Samedi 30 octobre et dimanche 1er octobre 2006 de 14 h à 18 h

- Ateliers musiques
Les mercredis 4 octobre, 11 octobre, 18 octobre, 25 octobre, 8 novembre, 15 novembre (avec Bebson De la Rue), 22 novembre (avec Bebson), 29 novembre (avec les slameurs), 6 décembre (avec les slameurs et Bebson) et 13 décembre 2006 (avec les slameurs et Bebson) de 18 h à 21 h.

- Répétitions au théâtre Berthelot
Vendredi 29 décembre de 18 h à 22 h avec les musiciens de Liboma et générale le samedi 30 décembre à 20 h

- Représentations au théâtre Berthelot
Le spectacle sera joué 2 fois à 16 h 30 et 20 h 30, le dimanche 31 décembre, en alternance aux repas de réveillon offert par la Ville.

Montreuillois 43 € / non-Montreuillois : 51 €

Partager

Saison 2006-2007
en création du 12 septembre au 23 septembre 2007
mardi 22 mai 2007 à 20 h
à partir de septembre 2006
du 1er février au 8 février 2007
ouverture du site
novembre 2006
saison 2006-2007
de septembre à décembre 2006
Rechercher sur le site
Haut de page