Accueil > Séminaires & rencontres > Alternatives digitales > Du calme, ce n’était qu’un
Arts numériques

Du calme, ce n’était qu’un rêve...

Vendredi 5 novembre 2004 à 19 h

Rencontre avec Jean-Lambert Wild et Jean-Luc Therminarias

Cette soirée sera l’occa­sion de décou­vrir la pro­po­si­tion faite à chacun, par Jean Lambert-Wild (poète et met­teur en scène), Jean-Luc Therminarias (musi­cien) et Bénédicte Debilly (comé­dienne) pour s’ins­crire dans un pro­ces­sus de créa­tion sonore et poé­ti­que col­lec­tive.

Cette rési­dence, Du calme, ce n’était qu’un rêve..., sou­haite inter­ro­ger nos rap­ports au son et à la voix ; se ques­tion­ner sur la musi­que, la parole, le spe­ca­cle vivant et l’écriture. Une occa­sion de réflé­chir ensem­ble à ce qui pour­rait être au-delà de la « fron­tière » entre forme opé­ra­ti­que (spa­cia­li­sa­tion sonore numé­ri­que) et forme théâ­trale (spa­cia­li­sa­tion sonore cor­po­relle).

JPEG - 39.9 ko
Le mur, performance de Jean-Lambert Wild

Informations

entrée libre

Partager

Saison 2003-2004
De janvier à juin 2004
Saison 2003-2004
Vendredi 28 mai 2004 à 20h30
Vendredi 25 mars 2005 à 20 h
Vendredi 16 janvier 2004 à 20 h 30
Vendredi 7 janvier 2005 à 20 h 30
Vendredi 5 novembre 2004 à 19 h
Samedi 4 octobre 2003 à 20 h 30
Septembre 2003
Rechercher sur le site
Haut de page