9 juin 2006

Françoise Tétard

Séminaire consacré au méandre l’éducation populaire.
Conseil d’utilisation :
Faites défiler la liste à l’aide de votre "pointeur" et cliquer sur le nom de la conférence pour l’écouter. Selon votre connection internet le chargement de la piste audio peut-être plus ou moins long.

Les méan­dres de l’éducation popu­laire...
Éducation popu­laire : M. Jourdain ou pra­ti­ques cons­cien­tes ? (1/3)

Si l’Éducation popu­laire a une his­toire : celle d’une conquête... l’ensem­ble des asso­cia­tions en France sont-elles d’éducation popu­laire ? L’éducation popu­laire se résume-t-elle à la créa­tion d’asso­cia­tions ? Visent-elles toutes à la trans­for­ma­tion sociale ? Nous assis­tons à un regain de la reven­di­ca­tion d’Éducation popu­laire. Pourquoi, com­ment ce regain ? Avec cons­cience, sans cons­cience : quel­les consé­quen­ces ? Que signi­fie « faire de l’Éducation popu­laire » ?

- Piste 01 : M. Jourdain ou pra­ti­ques cons­cien­tes (03-10-06)

Les méan­dres de l’éducation popu­laire...
Éducation Populaire : quels moments clés ? (2/3)

À tra­vers un por­trait sur l’enjeu que repré­sente la qua­li­fi­ca­tion/label « Éducation popu­laire », nous revi­si­te­rons des notions telles que culture popu­laire, ani­ma­tion socio-éducative et ani­ma­tion socio­cultu­relle pour en savou­rer toutes les « nuan­ces ». Par un flash back, sur quel­ques moments clés nous ten­te­rons de faire un cons­tat sur les consé­quen­ces de la conduite de l’État et des poli­ti­ques publi­ques suc­ces­si­ves en matière d’Éducation Populaire. Depuis Rendre la raison popu­laire de Condorcet, en pas­sant par George Sand, le com­pa­gnon­nage, l’affaire Dreyfus, les après-guer­res, le Front popu­laire, Jean Guehenno, la Ve République, Malraux, les années Mitterrand à l’Éducation popu­laire : com­ment ça marche ? de Marie-George Buffet, nous remar­que­rons que l’his­toire de cette conquête n’a pas fini de dire son der­nier mot ... !

- Piste 02 : Quels moments clés ? (17-10-06)

Informations

Françoise Tétard, historienne, ingénieur au CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle.

Partager

Haut de page