Accueil > Cinéma & vidéo > Écrans sociaux > Géographies fracturées (...)
Écran social

Géographies fracturées #1

mercredi 28 octobre 2009 à 20 h30
Film > Les Attracteurs étranges de Federica Bertelli (France, 2004, 1 h 10)

en présence de la réalisatrice, d’Yovan Gilles, membre du comité de rédaction Les Périphériques vous parlent et de l’association le Peuple qui manque.

L’idée cen­trale déve­lop­pée dans le film, à savoir la mon­dia­lité, pré­cède le phé­no­mène récent de la mon­dia­li­sa­tion économiste. Cette réflexion, qui a pour but le dépas­se­ment des replie­ments iden­ti­tai­res, nous invite à porter un autre regard sur le monde actuel en pre­nant en consi­dé­ra­tion « la créo­li­sa­tion », « le métis­sage cultu­rel qui pro­duit de l’impré­vi­si­ble », selon Édouard Glissant. Il s’agit de consen­tir, comme l’affirme l’écrivain, à « la valeur trem­blante non pas seu­le­ment des métis­sa­ges cultu­rels mais, plus avant, des cultu­res de métis­sage, qui nous pré­ser­vent peut-être des limi­tes ou des into­lé­ran­ces qui nous guet­tent ».

Vidéo contemporaine et cinéma des Suds / Frontières, cartographies et imaginaires hybrides

« Comment écrire alors que ton ima­gi­naire s’abreuve, du matin jusqu’aux rêves, à des images, des pen­sées, des valeurs qui ne sont pas les tien­nes ? Comment écrire quand ce que tu es végète en dehors des élans qui déter­mi­nent ta vie ? Comment écrire, dominé ? » Patrick Chamoiseau, dans Écrire en pays dominé.

Le peuple qui manque, struc­ture de pro­gram­ma­tion et de dis­tri­bu­tion de films, pro­pose un cycle de pro­jec­tions, pano­rama de la vidéo et du cinéma contem­po­rains issus des « pays du Sud » (Amérique du Sud, Afrique, Asie, Moyen Orient), mais aussi des « péri­phé­ries du Nord », comme autant de voix décen­trées qui vien­nent explo­ser les fron­tiè­res, défaire les iden­ti­tés natio­na­les, frac­tu­rer nos géo­gra­phies.

Ces séan­ces pré­sen­te­ront ainsi un corpus de films et vidéos, qui décen­trent les regards et ren­ver­sent les pers­pec­ti­ves et les hégé­mo­nies, depuis les expé­rien­ces de la fron­tière, des migra­tions, de l’exil, des pro­ces­sus de créo­li­sa­tion, pour l’inven­tion d’une « Internationale ex-cen­tri­que ».

Informations

Projections suivies d’une discussion.

Une collaboration entre la Maison populaire, le cinéma Le Méliès et l’association Le Peuple qui manque (www.lepeuplequimanque.org).

Les séances ont lieu à 20 heures. Pour des raisons relatives à la disponibilité du film, vérifier qu’elles ont bien lieu, ainsi que l’horaire qui peut varier selon la durée de la projection, auprès du cinéma Le Méliès 01 48 58 90 13, ou de la Maison populaire 01 42 87 08 68.

Pour la projection un droit d’entrée est perçu :
- tarif plein : 5,50 euros
- tarif carte passion et - de 25 ans : 4,35 euros
(réservé aux Montreuillois, aux habitants du 20e arrondissement, et aux adhérents Renc’Art munis de leur carte, chômeurs)
- carnet de 10 places : 39 euros

La rencontre a lieu ensuite, l’entrée y est libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Au cinéma Georges Méliès
Centre commercial
M° Croix-de-Chavaux (ligne 9)
93100 Montreuil

Partager

Saison 2009-2010
mercredi 9 juin 2010 à 20 h 30
vendredi 28 mai 2010 à 20 h 30
mercredi 19 mai 2010 à 20 h 30
vendredi 9 avril 2010 à 20 h 30
mercredi 7 avril 2010 à 20 h 30
mercredi 31 mars 2010 à 20 h 15
mercredi 24 mars 2010 à 20 h 30
mercredi 24 février 2010 à 20 h 30
mercredi 17 février 2010 à 20 h 30
vendredi 5 février 2010 à 20 h 30
mercredi 20 janvier 2010 à 20 h 30
vendredi 8 janvier 2010 à 20 h 30
mercredi 16 décembre 2009 à 20 h
mercredi 9 décembre 2009 à 20 h
vendredi 4 décembre 2009 à 20 h 30
vendredi 6 novembre 2009 à 20 h 30
mercredi 28 octobre 2009 à 20 h30
mercredi 21 octobre 2009 à 20 h
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page