Accueil > Cinéma & vidéo > Écrans philosophiques > La constitution imaginaire
Écran philosophique

La constitution imaginaire du peuple : la violence, le droit et le reste

Mercredi 5 avril 2006 à 20 h 30

par Gérard Bras, directeur de programme au Collège international de philosophie. Co-auteur du livre De la puissance du peuple, sous la direction d’Yves Vargas, 3 volumes (éd. du Temps des Cerises, 2002-2003, 2e éd. 2005)

L’homme qui tua Liberty Valance (The Man Who Shot Liberty Valance) , de John Ford (film amé­ri­cain, 1962, 2 h 30)

Un peuple n’est pas donné natu­rel­le­ment ou eth­ni­que­ment : il se cons­ti­tue en pro­dui­sant du commun. S’agit-il d’une méta­mor­phose qui fait passer de la vio­lence au droit ? Le droit fait-il l’économie de la vio­lence ? Quelle est la part de l’ima­gi­naire dans cette trans­for­ma­tion ? John Ford, dans ce wes­tern tardif, revient sur le mythe qui sou­tient ce pas­sage en mon­trant qu’il n’est pas aussi clair qu’on veut bien le croire.

Gérard Bras

Informations

Au cinéma Georges-Méliès
Centre commercial de la Croix-de-Chavaux
93100 Montreuil

Partager

Saison 2005-2006
Vendredi 2 juin 2006 à 20 h 30
Vendredi 19 mai 2006 à 20 h 30
Mercredi 3 mai 2006 à 20 h 30
Vendredi 7 avril 2006 à 20 h 30
Mercredi 5 avril 2006 à 20 h 30
Vendredi 24 mars 2006 à 20 h 30
Mercredi 8 mars 2006 à 20 h 30
Vendredi 24 février 2006 à 20 h 30
mercredi 1er février 2006 à 20 h 15
vendredi 13 janvier 2006 à 20 h 30
mercredi 11 janvier 2006 à 20 h 30
Vendredi 16 décembre 2005 à 20 h 30
Vendredi 18 novembre 2005 à 20 h 30
mercredi 16 novembre 2005 à 20 h 30
Vendredi 28 octobre 2005 à 20 h 30
mercredi 12 octobre 2005 à 20 h 30
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page