septembre 2007

Livre 4

Commissaire : Émilie Renard
 Madame la baronne était plutôt maniérée, assez rococo et totalement baroque .
Un portrait en trois expositions et un livre conçu par Émilie Renard.

Avec John Armleder, Karina Bisch, Christelle Familiari, Jonah Freeman, General Idea, Pierre Huyghe, Fiona Jardine, Seulgi Lee, Robert Malaval, Vincent Mauger, Anita Molinero, Michelle Naismith, Mai-Thu Perret, Lili Reynaud Dewar, Soraya Rhofir, Alexander Wolff.

Textes d’Émilie Renard
THIS WAY MISS... Une visite guidée chez la Baronne de Mira Phalaina.
Entretien entre Émilie Renard et Yann Chateigné
Inclus, les ver­sions fran­çai­ses de :
General Idea, Glamour Manifesto, 1975
Mai-Thu Perret, No More City, 2006
Lili Reynaud Dewar, Queen Mother Nanny of the Blue Mountains, 2006

- Edition Centre d’art Mira Phalaina / Maison Populaire, Montreuil
128 p. / 21 x 15 cm. / 15 Euros

- com­mande par e-mail à la Maison popu­laire : Floriane Benjamin

Après l’Acte 1, le Chapitre 2 et le Volume 3, le Livre 4 est à la fois un pro­lon­ge­ment du por­trait de la Baronne avec les contri­bu­tions des artis­tes et une archive sur les 3 expo­si­tions pas­sées.
L’hypo­thèse d’un por­trait en trois expo­si­tions et un livre qui traite de styles artis­ti­ques comme de traits de carac­tè­res sup­pose que des œuvres entre­tien­nent une rela­tion pri­vi­lé­giée avec la Baronne de Mira Phalaina, comme si cha­cune d’elles était le reflet d’un état d’âme par­ti­cu­lier.

Transposé dans le format d’une expo­si­tion, l’aspect baro­que des pro­cé­dés artis­ti­ques déployés pour por­trai­tu­rer la dame puise dans cette période de l’Europe du XVIIe siècle cer­tai­nes bizar­re­ries, un goût pour la com­plexité, l’orne­men­ta­tion et les pos­tu­res outrées. Ici, le baro­que se mani­feste dans un art qui abuse de ses pro­cé­dés sty­lis­ti­ques, use immo­dé­ré­ment de manié­ris­mes de fabri­que, se dis­tin­gue par une sophis­ti­ca­tion maté­ria­liste et son souci du détail, ne craint pas la dépense, renou­velle ses sour­ces d’ins­pi­ra­tion, épuise ses moyens de pro­duc­tion et enfin, frise une forme d’humour sur ses pro­pres impas­ses.

Les expo­si­tions trou­vent leurs fon­de­ments dans l’obser­va­tion de pra­ti­ques artis­ti­ques actuel­les. Ces pra­ti­ques font déri­ver des esthé­ti­ques mini­ma­les ou concep­tuel­les économes et métho­di­ques, la mise en scène pré­cise de nar­ra­tions fan­tas­ma­go­ri­ques, des résur­gen­ces de micro-contex­tes, des épiphénomènes anec­do­ti­ques aux iden­ti­tés hyper spé­ci­fi­ques. Leurs mani­fes­ta­tions sem­blent sur­char­gées de signi­fi­ca­tions tout en pré­ser­vant un cer­tain her­mé­tisme. Elles sont également sin­gu­liè­res, ima­gi­na­ti­ves et pro­pi­ces à la rêve­rie.

JPEG - 75.6 ko
Couverture du « Livre 4 »

Partager

Également
Commissaire : Dominique Moulon
Commissaire : Marie Frampier
Commissaires : Anne-Lou Vicente, Raphaël Brunel et Antoine Marchand
Publication du catalogue
Commissaires d’exposition Le Bureau/
Commissaire : Christophe Gallois
Commissaire : Aurélie Voltz
Commissaire : Émilie Renard
Rechercher sur le site
Haut de page