Lumicubes & Présence-absence

Dans le cadre de l’exposition ’Neutre-intense’ - Mitim 2008
Dans le cadre de l’exposition ’Neutre-intense’ - Mitim 2008

Atelier ’Lumicubes’

L’objec­tif de l’ate­lier est d’abou­tir à une cons­truc­tion en volume, il s’agit d’un jeu de cons­truc­tion. Plusieurs cubes assem­blés cons­ti­tue­ront une forme sculp­tu­rale à la fois neutre et intense par sa forme, ses cou­leurs et par des inten­si­tés lumi­neu­ses. Des cubes en carton gris seront pré­pa­rés en classe et d’autres seront pré­pa­rés en amont par l’équipe de la Maison popu­laire, ils seront en papier-calque avec une face recou­verte d’alu­mi­nium afin que par contact, les diodes pla­cées à l’inté­rieur s’allu­ment.

L’ate­lier impli­que à la fois la géo­mé­trie, la maî­trise de la langue et les arts plas­ti­ques.

En classe les élèves pré­pa­rent l’ate­lier dans ces trois matiè­res. Une acti­vité géo­mé­trie pour pré­pa­rer des patrons de cubes, une acti­vité de voca­bu­laire pour pré­pa­rer des cal­li­gram­mes ou des listes à partir des syno­ny­mes de neutre et d’intense puis une acti­vité arts plas­ti­ques pour étudier les cou­leurs, leur com­plé­men­ta­rité et leur neu­tra­lité.

Préparation en classe

1 / Géométrie
Préparation des patrons de cubes à l’aide de carton gris.
Chaque cube fait 10 x 10 cm de côté.
Chaque élève pré­pare les patrons d’au moins 1 cube. (Ne pas oublier les lan­guet­tes pour le col­lage pen­dant l’ate­lier.) Découpage des formes.

2 / Arts plas­ti­ques
- Travail sur les cou­leurs, avec de la pein­ture goua­che, trou­ver les cou­leurs com­plé­men­tai­res à partir des cou­leurs pri­mai­res (la com­plé­men­taire d’une cou­leur pri­maire est obte­nue en la mélan­geant avec les deux autres) puis mélan­ger les deux com­plé­men­tai­res, cela donne un gris, les cou­leurs se « neu­tra­li­sent ». Les cou­leurs com­plé­men­tai­res se met­tent en valeur l’une l’autre par contraste, lorsqu’on les mélange, elles s’annu­lent.
- Voir les dif­fé­ren­tes nuan­ces de gris qui exis­tent entre le blanc et le noir. À partir du blanc, ajou­ter un peu plus de noir à chaque fois par peti­tes tou­ches afin d’obte­nir le plus de nuance pos­si­bles.
Avec les cou­leurs obte­nues, des­si­ner ou écrire des images ou des mots rela­tifs à l’inten­sité (sur une face du cube).

3/ Maîtrise de la langue
Etablir la listes des syno­ny­mes du mot neutre et des syno­ny­mes d’intense, étendre la liste aux champs lexi­caux de ces deux notions par asso­cia­tion d’idées. En faire une énumération et explo­rer la dimen­sion visuelle des mots. Cela peut être pré­senté sous forme de listes ou alors les mots peu­vent des­si­ner des formes, des cal­li­gram­mes (par exem­ple les syno­ny­mes de neutre des­si­nent un cube en gris ou les syno­ny­mes d’intense des­si­nent des cour­bes, des cou­leurs, etc…).

Déroulement
- Première partie de l’ate­lier :
assem­blage des cubes, les élèves ‘mon­tent’ leur patrons en carton, ils col­lent les lan­guet­tes entre elles.
- Deuxième partie de l’ate­lier :
les enfants ins­tal­lent les piles et fils dans les cubes gris, ainsi que les diodes dans les cubes en calque colo­rés, ensuite ils recou­vrent une face des cubes avec du papier conduc­teur selon le prin­cipe du plus et du moins.
- Troisième partie de l’ate­lier :
les enfants font un jeu de cons­truc­tion avec les cubes les gris neu­tres en les asso­ciant aux cubes lumi­neux. Les cubes lumi­neux qui se tou­chent s’allu­ment. Exploration des dif­fé­ren­tes com­bi­na­toi­res, pos­si­bi­lité de sortir du cube, de cons­truire autre chose…


Atelier ’pré­sence-absence’

Atelier basé sur l’idée de la feuille blan­che et d’un contenu caché. En lien avec la pièce de Chloé Dugit-Gros qui est un agran­dis­se­ment d’une ramette de papier blanc, une forme géo­mé­tri­que, froide, neutre qui se confronte avec des formes cour­bes, molles, colo­rées.

À partir de blocs de papiers vier­ges de toutes tailles, rou­leaux, ramet­tes, etc… et de feu­tres de cou­leurs vives, rouges, fluo, etc… ; les enfants des­si­nent des motifs aux signi­fi­ca­tions et cou­leurs en lien avec l’idée d’inten­sité et reco­pient les mots de la liste élaborée en classe.

Les des­sins et les mots sont cachés à l’inté­rieur des rames de papier et des rou­leaux, on ne voit que des cubes et des cylin­dres blancs. Les blocs et rou­leaux sont ins­tal­lés, mis en espace en regard des listes et/ou cal­li­gram­mes du champs lexi­cal du neutre qui sont accro­chées aux murs.

Préparation en classe

1/ Maîtrise de la langue :
Avant l’ate­lier, les enfants font la liste en classe des syno­ny­mes d’intense et de neutre, ils pro­cè­dent par asso­cia­tion d’idée et élaborent un champs lexi­cal lequel sera reporté sous forme de liste et/ou de cal­li­gram­mes.

Déroulement
- Première partie de l’ate­lier :
Les élèves des­si­nent et écrivent à l’inté­rieur des blocs, des rou­leaux, des ramet­tes.
- Deuxième partie de l’ate­lier :
Les des­sins et les mots sont cachés à l’inté­rieur des volu­mes blancs qui parais­sent vier­ges. Puis les cubes et rec­tan­gles blancs sont agen­cés dans l’espace, assem­blés de manière à cons­truire un ensem­ble. Exploration des dif­fé­ren­tes com­bi­na­toi­res pos­si­bles et expres­sion de ce à quoi cela peut res­sem­bler, peut être une archi­tec­ture, une ville, une sculp­ture mini­male… dont la vie est cachée à l’inté­rieur et ne se voie pas immé­dia­te­ment de l’exté­rieur.

Informations

Visites et animations des ateliers par Emmanuelle Boireau

Quelques retours d’enseignants

« Les élèves ont adoré l’atelier et l’expo. Lorsque je leur ai demandé pourquoi ils aivaient aimé, Edgar a écrit "parce que c’était intense". Franchement ça leur a apporté plein de choses. Certain ont cherché ce qui était intense dans notre classe. Nous allons réfléchir à une utilisation du travail réalisé dans l’atelier. Avec les photos, nous pourrions refaire la mise en place et tisser un lien avec l’oeuvre avec les ampoules, sur la notion d’installation.
Encore merci. »

Anne-Laure, École Diderot 1

« Merci pour l’atelier, je trouve que le résultat est chouette, les élèves ont été ravis, à bientôt. »
Annelyse, École Diderot 2

« Pouvez-vous m’envoyer quelques photos de l’atelier car nous préparons un article dans notre journal pour le mois de février sur la Maison populaire et ce qu’on a fait et vu et j’aimerais en plus de leurs écrits avoir quelques photos. Je vous donnerais un exemplaire !!! Merci et à bientôt. »
Flavia, École Danton

avec successivement les classes de :
- CE1 de Mme Anne-Laure Buhot, école Diderot 1
- CE2 de Mme Anne-Lise Taupiac, école Diderot 1
- CE2-CM1 de M. Luc Grognet, école Diderot 1
- CP de M. Pierre Concecao, école Diderot 1
- CP de Mme Flavia Michel, école Danton
- CP de Mme Sophie Florès, école Danton

Partager

Saison 2007-2008
de décembre 2007 à juin 2008
du 14 mai au 20 juin
du 13 mai au 30 mai 2008
jusqu’au 15 mai 2008
du 14 mai au 28 mai 2008
du 28 avril au 30 avril 2008
Dans le cadre de l’exposition "Neutre intense" ( ) / 2008
du 22 février au 21 mars 2008
Dans le cadre de l’exposition ’Neutre-intense’ - Mitim 2008
du 26 novembre au 30 novembre 2007 et du 7 janvier au 11 janvier 2008
novembre 2007
Rechercher sur le site
Haut de page