Soirées multimédia

Écume de l’espace-temps

saison 2008-2009

Tout en ques­tion­nant cette saison encore les rela­tions entre art, scien­ces et indus­trie, nous vous pro­po­sons de navi­guer sur un océan vir­tuel, agité de para­doxes, d’incer­ti­tu­des et de contra­dic­tions. Sur la piste des prin­ci­pes de rétroac­tions et d’échange de don­nées, artis­tes, cher­cheurs, mathé­ma­ti­cien, socio­lo­gue, économiste… nous aide­ront à nous inter­ro­ger sur la part d’ini­tia­ti­ves que nous lais­sent ces dyna­mi­ques com­plexes issues de sys­tè­mes pré­pro­gram­més.

Captures de mou­ve­ments, de sons, d’images, de lumière, de tem­pé­ra­ture, de pres­sion… sont aujourd’hui inhé­ren­tes aux pra­ti­ques mul­ti­mé­dia. Ces péri­phé­ri­ques, qui devien­dront à court terme des cen­tres de déci­sion à part entière, ten­dent même à inté­grer notre corps dans l’objec­tif de le rendre « plus effi­cace ». Ainsi, sous l’influence de nos actions, de nou­veaux conte­nus sont géné­rés, lais­sant place à une écume bouillon­nante et per­pé­tuel­le­ment chan­geante, poé­ti­que­ment appe­lée « écume de l’espace-temps » et ici dénom­mée « inte­rac­tion temps réel ».

Aujourd’hui lar­ge­ment exploi­tés sur Internet, ces allers-retours per­ma­nents entre réel et vir­tuel vont jusqu’à ren­ta­bi­li­ser nos méca­nis­mes phy­sio­lo­gi­ques et nos ten­dan­ces. Métaphore de la société et de l’échange, nous y oublions qu’une machine est un sys­tème qui se nour­rit d’infor­ma­tions. Des com­mu­nau­tés vir­tuel­les à la pré­ser­va­tion des don­nées, notre mémoire col­lec­tive devient contex­tuelle, l’accès à l’infor­ma­tion enjeu de pou­voir pou­vant par­fois conduire au liber­ti­cisme et de façon acquise au contrôle des indi­vi­dus.

Dans leur explo­ra­tion de ces dif­fé­rents outils de visua­li­sa­tion, les artis­tes du numé­ri­que inter­ro­gent ces pra­ti­ques et pro­po­sent un dia­lo­gue entre l’ima­gi­naire et le sens de nos réa­li­tés. Tentant de faire œuvre par le col­lec­tif, la créa­tion mul­ti­mé­dia génère alors « un vaste ensem­ble d’idées de tous types, non struc­tu­rées, non séquen­tiel­les », don­nant une autre forme au rêve d’arbo­res­cence infi­nie du phi­lo­so­phe et socio­lo­gue Ted Nelson.

Informations

En parallèle à ces rencontres, trois Salons numériques sont proposés dans le cadre de Écume de l’espace-temps.

Entrée libre

Partager

Saison 2008-2009
saison 2008-2009
saison 2008-2009
mercredi 27 mai 2009 à 20 h 30
vendredi 15 mai 2009 à 20 h 30
mercredi 6 mai 2009 à 20 h
mercredi 29 avril 2009 à 20 h
mercredi 1er avril 2009 à 20 h
vendredi 6 mars & samedi 7 mars 2009 de 18h à 22h
mercredi 4 mars 2009 à 20 h
mercredi 4 février 2009 à 20 h
mercredi 28 janvier 2009 à 20 h
vendredi 23 janvier 2009 à 20 h 30
mercredi 21 janvier 2009 à 20 h
mercredi 17 décembre 2008 à 20 h
mercredi 3 décembre 2008 à 20 h
samedi 29 novembre 2008 à 14h
vendredi 28 novembre 2008 à 20 h 30
mercredi 12 novembre 2008 à 20 h
mercredi 29 octobre 2008 à 20 h
mercredi 22 octobre 2008 à 20 h
vendredi 3 octobre 2008 à 20 h 30
mercredi 1er octobre 2008 à 20 h
Rechercher sur le site
Haut de page