Mémoires en alerte, cap vers la transmission…
automne 2013

Nous revoilà sur le pont du navire, les temps sont à la tempête, l’Histoire fait des histoires, il ne faut pas faire d’histoire. Il faudrait filer doux dans les flux qui nous submergent, telles les barques ivres d’Hokusai qui du creux de La Vague [1] imaginent une traversée possible devant celles qui arc-boutées et aveuglantes leur fait face.
Nous avons choisi cette saison de nous en mêler un peu, faire quelques histoires, histoire d’y voir plus clair, démêler le vrai du faux, histoire de s’amuser un peu avec la complicité de nos invités et surtout de la votre par une traversée ludique de la saison, seul(e), en famille, entre amis, où tous les sens seront sollicités.
Nous convoquerons ensemble nos « palais de mémoire », à déjouer les catastrophes et à jongler avec l’absurde par la programmation des expositions du centre d’art et ces rendez-vous, - performances, projections de films -.

La Vague, Hokusai
Le dernier volet de l’exposition Le Tamis et le sable 3/3 : la méthode des lieux, proposé par Anne-Lou Vicente, Raphaël Brunel et Antoine Marchand, commissaires en résidence, réunia une douzaine d’artistes jusqu’au 14 décembre : Meris Angioletti, Guillaume Constantin, Julien Crépieux, Maïder Fortuné, Louise Hervé & Chloé Maillet, Nicolas Maigret, Mark Manders, Odires Mlászho, Giulio Paolini, Sébastien Rémy et Oriol Vilanova.
Les artistes convoquent ici leur palais de mémoire par des œuvres usant de différents médiums : vidéo, photographies, sculptures, installations, flux numériques sur la toile… Ils questionnent les enjeux liés à la transmission orale, par des traces capturées ou recréees et des liens qu’entretiennent mémoire, langage, image et architecture…
Nous vous attendons pour le vernissage qui aura lieu le mardi 1er octobre à partir de 18 h, une occasion de rencontrer les commissaires, les artistes et l’équipe de la Maison populaire.
Lors du vernissage Nicolas Maigret, artiste numérique en résidence présentera son œuvre The Pirate - Cinema.
À noter dès à présent la date du 16 novembre pour le Talking heads, une performance de Maïder Fortuné, Sébastien Rémy et Oriol Vilanova artistes présents dans l’exposition.
Vous pouvez également découvrir l’exposition par une visite guidée à
l’occasion du rendez-vous mensuelle, les « Parcours en famille », un moment à partager entre petits et grands, mais aussi lors du Parcours Est #14 du 9 novembre et poursuivre la visite à La Galerie de Noisy-le-Sec, puis terminer au Centquatre à Paris ; une belle journée en perspective où vous serez accueillis par les artistes et les équipes des différents lieux.
Nous accueillerons en janvier prochain Marie Frampier, commissaire en résidence, pour son projet Véritables préludes flasques (pour un chien). Traitant de l’absurde et de la théorie du catastrophisme éclairé. Cette exposition sera déployée en quatre temps entre janvier et décembre 2014.

Rendez-vous d’octobre à juin prochain avec Hyper(s)olds, le gang des séniors connectés, des ateliers Internet pour des femmes de plus de 77 ans, une action initiée par Albertine Meunier.
Dès novembre, Albertine Meunier nous présentera « Stweet », une installation live internet d’appropriation des données géographiques, photographiques et temps réel du Web.

À découvrir jusqu’au 15 novembre, en ligne et sur les postes informatiques en accès libre à Internet, « Humanpedia », un projet qui propose à chacun de participer à la constitution d’une mémoire universelle hors tout contexte technologique en partageant oralement les grandes œuvres littéraires du patrimoine mondial et, dans une version plus généraliste, toute la connaissance représentée par l’encyclopédie en ligne Wikipédia.

La Maison populaire a toujours aimé le cinéma : documentaires, fictions, films d’artistes seront projetés en présences de réalisateurs et de personnalités :
- Quand passe le train de Jérémie Reichenbach en sa présence le vendredi 15 novembre, dans le cadre du « Mois du Film Documentaire » en partenariat avec Cinéma 93,
- Nous ferons « Ciné dans le salon », du 30 septembre au 31 octobre pour vous faire découvrir les œuvres en vidéo de Valérie Jouve, de Matali Crasset et de Maïder Fortuné, où les corps et les sens sont mis au défi d’architectures complexes, réelles et imaginaires. Trois œuvres issues de la collection départementale d’art contemporain du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.
- Nous accueillerons le vendredi 30 novembre, l’association Khiasma pour une soirée exceptionnelle de projection de films dans le cadre de son festival de films documentaires, dont le titre "Possessions" a pour projet de faire entendre de nouvelle voix de l’Histoire.
- Il sera question « de vrai et de faux » le vendredi 6 décembre à travers la projection de trois films courts, une soirée venant en prolongation aux Rencontres du cinéma documentaire initiées par l’association Phériphérie.
Nous poursuivons les Écrans philosophiques, qui vont s’étendre dès 2014 à deux nouvelles salles du département, L’Ecran à Saint-Denis et Le Trianon à Romainville, en plus du Méliès à Montreuil.

De la musique avant toute chose à l’issu des résidences artistiques,
- avec Dider Malherbe, Loy Ehrlich, Hilaire Penda et Cyril Atef le jeudi 26 septembre, un quartet exceptionnel rassemblé à l’occasion du festival MAAD IN 93. Une rencontre artistique ethnojazzique de haute voltige à ne manquer sous aucun prétexte !

- avec Benzine, le samedi 9 novembre, un quartet composé par Franck Vaillant,
 Antonin Rayon orgue Hammond, Julien Desprez et Antonin Tri-Hoang. Pour ce concert jazzcore, le quartet invite D’ de Kabal, slameur, rappeur, homme de texte.

Mais aussi, un ciné-concert le vendredi 22 novembre, avec le groupe CLERKS qui aime autant le jazz que la pop et ça s’entend…
Quelques semaines après la rentrée, nous finirons l’année avec un « Cabaret maison », un rendez-vous public et festif des ateliers de la Maison populaire. Ici les artistes résidents et amateurs nous concoctent ensemble une soirée riche en couleurs et en rencontres.
Quel que soit votre niveau vous pouvez rejoindre l’une de nos formations d’ensemble, l’important étant de garder le rythme et de jouer ensemble.
Tous les ateliers de pratiques amateurs reprennent le lundi 30 septembre, il reste encore des places, mais dépêchez-vous quand même...
Nous vous attendons pour cette traversée hédoniste et responsable, qui sera certainement agrémentée par d’autres actions à venir avec des partenaires culturels et associations de la ville de Montreuil et au delà… car le partage de la pensée et du désir ne connaissent pas de frontières.
Annie Agopian et l’équipe de la Maison populaire

Notes

[1d’Hokusai, est réinterprétée en mosaïque par Antoine de Crozé sur la façade de la Maison populaire.

Partager

Également
automne 2013
septembre 2011
juin 2011, par Annie Agopian
par Annie Agopian, directrice
par Annie Agopian, directrice
saison 2009-2010
chantier de fin juin à septembre 2009
Expression publique des ateliers
Quarantième anniversaire de la Maison populaire
avril 2008, par Annie Agopian
février 2008, par Annie Agopian
septembre 2007, par Annie Agopian
septembre 2006, par Annie Agopian
septembre 2005, par Annie Agopian
septembre 2004, par Annie Agopian
Rechercher sur le site