Cabarets Maison

Talents en scène

Jeudi 21 juin 2018 à 21 h

Les Ensembles de la Maison populaire font duo !

L’Ensemble Musique de chambre dirigé par Ambroise Daulhac

Avec : Juliette Elissalde, Gaëlle Foucault, Stéphanie Zimmy (violons), Mathias Bresson (guitare), Jessica Signahode, Agnés Warmier (violoncelles), Charlotte Dianoux (flûte), Aurélia Buffin, Cyril Zilbermann, Etienne Zucker (clarinettes), Josquin Errard (piano).

L’Ensemble Chants du monde dirigé par Marie Estève

Avec : Manon Andrey , Catherine Cleret , Marie Crapanzano , Simon Franquet, Catherine Gorgeon, Odile Grippon, Pascale Jarry, Agathe Keller, Françoise Laplace, Martine Mestreit, Catherine Minot, Laurence Paviot, Aleksandar Rankovic, Maryse Sinnasse, Maria-Lurdes Soares, Sebastien Treyer.

programme

 première partie par l’Ensemble Musique de chambre
Extraits de la suite Peer Gynt d’Edvard Hagerup Grieg
Au matin - La mort d’Ase - Dans l’antre du roi de la montagne

  • Edvard Hagerup Grieg (1843-1907) est un compositeur et pianiste norvégien de la période romantique. Sa découverte en 1863 du folklore norvégien et de ses danses paysannes en fera toute sa vie un militant inépuisable d’un art musical national. Grand harmoniste (auquel ne seront pas indifférents Claude Debussy ou Maurice Ravel)et maître de la petite forme (pièces pour piano), il compose Peer Gynt, musique de scène composée pour le drame d’Henrik Ibsen.
  • Ce drame poëtique et Philosophique reçoit un accueil triomphal à Oslo en 1876. La pièce est une farce douce-amère proposant une quête de l’identité indéfinissable, remplie d’humour sous des dehors graves et débordante de charges satirique. L’histoire peut se résumer ainsi : un anti-héros, prétentieux et aventureux, part défier le vaste monde et rate tout ce qu’il entreprend avant de découvrir, seulement à la fin, la vérité de la solitude de son unique individu. L’amertume apparente qui s’en dégage semble rejoindre le ton dur des autres travaux d’Ibsen, centrés sur une critique sociale incisive.

 deuxième partie par l’Ensemble Chants du monde
(titres prochainement)

 troisième partie par l’Ensemble Musique de chambre
Extraits des Tableaux d’une exposition de Piotr Moussorgsky
Le vieux château - Bydlo - La grande porte de Kiev

  • Modeste Petrovitch Moussorgski né 1839 à Karevo, mort en 1881 à Saint-Pétersbourg. Il est d’abord célèbre par son opéra Boris Godounov, et par la suite pour piano Tableaux d’une exposition (1874) — (orchestrée par Maurice Ravel en 1922). C’est probablement en 1870 qu’il a rencontré l’artiste et architecte Vicktor Hartmann. Les deux hommes se sont consacrés à la cause de l’art russe et sont rapidement devenus amis. Leur rencontre a probablement été organisée par l’influent critique Vlamir Stassof qui a suivi leurs deux carrières avec intérêt.
    Hartmann meurt d’un anévrisme en 1873. La perte soudaine de l’artiste, âgé de seulement 39 ans, secoue Moussorgski comme beaucoup d’autres dans le monde de l’art de la Russie. Stassov a aidé à organiser une exposition de plus de 400 œuvres d’Hartmann à l’Académie des Beaux-Arts de Sain-Pétersbourg, en février et mars 1874. Moussorgski a prêté des œuvres de sa collection personnelle pour l’exposition et a visité cette dernière en personne. Tout rempli des émotions suscitées par cette exposition, il a composé les Tableaux d’une exposition en six semaines. La musique évoque la visite imaginaire d’une collection d’art. Les titres des différents mouvements font allusion à des œuvres d’Hartmann présentées à cette exposition. (Misty Mountains, pour le film The Hobbit, compositeur Howard Shore)

 quatrième partie par l’Ensemble Musique de chambre et l’Ensemble Chants du monde
He Yamo traditionel Turque
Izgriala traditionel Bulgare


Biographies

  • Ambroise Daulhac, commence l’apprentissage de la Clarinette en Corrèze. Il se perfectionne à Paris avec Florent Pujuila, Claire Vergnorie et Jacques Didonato et obtient ses DEM de clarinette et musique de chambre au CRR de Montreuil. Après un perfectionnement au CRR de Reuil-Malmaison, il entre au Pôle supérieur 93 dans la classe de Valérie Guéroult et en formation au Diplôme d’Etat de professeur de clarinette.
    Outre ses activités artistiques en orchestre et en musique de chambre, Ambroise Daulhac se produit en tant que musicien improvisateur par le biais des musiques contemporaines, actuelles et traditionnelles.
    En parallèle, il enseigne les percussions corporelles dans diverses structures et est médiateur culturel pour le festival Saint-Denis/Métis, les Concerts de Poches et les Conservatoires de la ville de paris. Il enseigne également la clarinette à la Maison Populaire de Montreuil et y dirige l’ensemble de Musique de Chambre.
  • Marie Estève anime les cours de Chants du monde et de technique vocale à la Maison populaire.
    Chanteuse et professeur de technique vocale. De formation classique, c’est avec les musiques improvisées et les chants du monde qu’elle explore la voix comme instrument, la mise en jeu du corps, la multi-plicité des timbres. Elle crée le duo Ouï-Dire en 1995 (chants du monde ) et participe à de nombreuses créations, de la musique médiévale (Venance Fortunat, Ultréia) au théâtre contemporain (Atem, Théâtre du Lierre). Elle a réalisé au sein de la Maison populaire les spectacles Fun Douk, Szerelem et Eko EKo (conception musicale et mise en scène) et dirige actuellement dans le même esprit Lestroisfoistrois groupe vocal de 12 chanteuses !

Informations

 Entrée libre sur réservation au 01 42 87 08 68
 À la Maison populaire

Partager

Haut de page